L'anime prend son essor en 1963 au Japon avec « Astro le petit robot » d'Osamu Tezuka, avant de se populariser dans les années 1970 où de longs dessins animés prennent vie avec des personnages et une réelle intrigue. Le terme « anime », qui est aussi synonyme de japanime ou japanimation, désigne donc les films d'animation réalisés au Japon. Ceux-ci se sont créés sur les premiers modèles français, présentés à la fin du XIXe siècle au musée Grévin, en France.

Mais c'est avec le studio Ghibli, fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata que l'anime se fait connaître sur le plan international, notamment en France. En effet, « Le voyage de Chihiro » explose en 2001 dès sa sortie dans les salles obscures, réalisant plus d'entrées que le film planétaire « Titanic », de même que « Le château dans le ciel » ou encore « Princesse Mononoké », faisant désormais référence dans le genre de l'anime.

Si l'anime se destine la plupart du temps à un jeune public, les films sortis au cinéma trouvent également un écho chez un public adulte et plus averti, en tant qu'art graphique plus qu'en tant que dessin animé. D'ailleurs, le genre est présent lors des compétitions cinématographiques. « Le voyage de Chihiro » a été précurseur en recevant le premier prix du Festival du film de Berlin en 2002 et l'Oscar du meilleur film d'animation en 2003 aux Etats-Unis. Depuis, l'exploit n'a pas été réitéré mais le japanime « Ghost in the Shell 2 : Innocence » a tout de même été sélectionné lors du Festival de Cannes en 2004.

Les différents types d'animes

Il y a tout d'abord les séries, qui sont des séquences de 24 à 26 minutes diffusées uniquement à la télévision. Dans ce genre, on retrouve de nombreux mangas tels que « Dragon Ball » ou « Sailor Moon » dans les années 1980, et « Naruto », « One piece » ou « Pokémon » dans les années 1990 et 2000. Il s'agit du type le plus répandu chez les animes.

Il y a ensuite les films d'animation, qui constituent les plus importants budgets vu qu'il s'agit de longs métrages. Ce type d'anime se destine uniquement au cinéma et à la vente en DVD.

Enfin, il y a certains animes qui ne sont édités que pour la vente en vidéo ou bien sur le net. C'est le cas des Original video animations (OAV) et des Original net animations (ONA).