Alexa
Le mercato correspond au marché des transferts, le terme est surtout utilisé pour le football

Mercato

|
Communauté
Vous êtes fan ! 8 personnes déjà fans
Voici la communauté autour de : "Mercato". Rejoignez-la pour rester informé et vous connecter avec ses membres.
More
Suivre cette communauté
8 personnes déjà fans
En suivant cette communauté vous recevrez les dernières actualités sur : Mercato
Tenez-moi au courant sur le sujet : Mercato
Exprimer votre passion
Vous pouvez gérer une page Communauté pour Blasting News et recevoir une compensation pour cela.
Quelle est votre passion ?
Atteindre plus d'audience
Vous êtes une célébrité, un média ou un influenceur ?
Demandez à obtenir votre propre page communauté

Le mercato correspond au marché des transferts, le terme est surtout utilisé pour le football

En Football, un transfert représente le changement d'un joueur d'un club à un autre. Ce marché des transferts se déroule deux fois dans l'année, durant l'été et durant le mois de janvier, et est plus communément appelé 'Mercato', d'après le mot italien. Durant ces périodes, les clubs de Football sont autorisés à transférer où à prêter leurs joueurs à d'autres clubs.

Deux mercatos dans l'année

Le mercato estival se déroule pendant la trêve estivale, à la fin de la saison pour la majorité des championnats européens. Pour le Brésil, la Russie et l'Australie, le calendrier est différent. Le mercato estival est parfois considéré le plus important car il permet aux clubs de consolider, voire remodeler leurs équipes avant la prochaine saison ou à l'inverse réduire leurs dépenses salariales.

Le second mercato de la saison se produit pendant la trêve hivernale, en janvier. Le PSG, notamment avec l'arrivée de Nicolas Anelka ou celle de l'uruguayen Cavani en 2013, et le Real Madrid sont comptés parmi les plus dépensiers durant les mercatos et détiennent à ce jour les transferts les plus onéreux.

Le prix d'un joueur de foot pro

Lors du mercato, un joueur de football professionnel dispose d'un prix dit théorique et d'un prix dit réel, qui dépendent de différents critères : âge, statut, contrat, etc. Par exemple Cavani fut acheté trois fois plus cher qu'Ibrahimovic par le PSG avec un montant de 60M. Une différence se remarque aussi par l'origine du joueur, les footballeurs professionnels sud-américains n'appartiennent pas seulement à leur club, mais aussi à des sociétés détenant leurs droits d'Image en partie ou totalité. Ces droits et leur négociation font gonfler le montant du transfert d'un joueur de cinq à dix pour cent. Les agents du joueur eux aussi rentrent en jeu et font monter les enchères, étant rémunérés entre cinq et dix pour cent de la vente totale.

Le prix du transfert d'un joueur n'est peut-être pas la donnée la plus importante : le salaire d'un joueur est souvent considéré comme le montant reflétant le talent d'un joueur. Un club peut aussi être mis à la vente, comme l'a été l'OM en 2016.

Un peu d'histoire sur les transferts

Dans un passé plus proche que l'on ne croit, les joueurs signaient un contrat à vie avec leur club, d'où une période dite 'd'esclavage', pendant laquelle les joueurs étaient transférés aux dires de leurs dirigeants, avec un salaire minime pour un footballeur professionnel de l'époque.

Tout cela change dans les années 1960 avec la formation de syndicats modernes, notamment l'UNFP en France et en Angleterre. Un contrat à temps, une amélioration des salaires et de meilleures retraites furent parmi leurs revendications les plus importantes. Le contrat à temps est installé en France en 1969 puis en Angleterre en 1978. Les pays de l'Europe de l'Est et leurs clubs gardèrent leurs contrats à vie jusqu'à la chute du régime communiste.

En 1995, les joueurs de football professionnels gagnent une autre bataille décisive : celle du transfert en Europe. L'arrêt Bosman, établit par la Cour de Justice des Communautés européennes fait fit des frontières européennes et de l'indemnité de transfert décernée au club à la fin d'un contrat.

Vers une régulation du Mercato ?

Le mercato est un marché important en termes de transactions et la croissance ne semble pas s'arrêter : l'UEFA et la FIFA considèrent une possible régulation des dépenses des clubs. L'association européenne de football a déjà commencé en introduisant un "fair-play financier", obligeant les équipes européennes à équilibrer leurs comptes. La Commission européenne de Bruxelles pourrait d'ailleurs instaurer une taxe de cinq à huit pourcents sur les transferts dits 'trop élevés', taxe qui serait théoriquement reversée aux clubs moins développés.