Le monde de la formule 1 a rendu un dernier hommage au pilote français de 25 ans, Jules Bianchi. Il est décédé vendredi 17 juillet après avoir passé neuf mois dans le coma, à la suite de son terrible accident. C'était en octobre 2014, lors du grand prix du Japon, que Jules Bianchi avait perdu le contrôle de son véhicule et avait percuté un engin de remorquage. Il avait été rapatrié le 19 novembre 2014 au CHU de Nice. Depuis le jeune homme se battait comme l'ont précisé ses parents, "mais il a perdu cette bataille".

Ce mardi 21 juillet, c'est dans sa ville natale à Nice, que Jules a été inhumé. Des très grands noms du monde de la formule 1 ont tenu à faire le déplacement pour lui rendre un dernier hommage. Lewis Hamilton, Nico Rosberg ou encore Romain Grosjean ont tenu à faire le déplacement. Le maire de Nice, Christian Estrosi était présent lui aussi, accompagné par le président de la Fédération internationale de l'#Automobile (FIA), Jean Todt, et le secrétaire d'Etat aux sports, Thierry Braillard.

La cérémonie s'est déroulée dans la plus grande émotion. Un casque de pilote a été déposé sur le cercueil de Jules Bianchi, deux portraits de lui ont été apposé à la facade de la Cathédrale niçoise et une centaine de personnes ont attendu en silence sur l'esplanade sans pouvoir entrer, tant la foule était présente.

Quelques larmes ont coulé lorsque le morceau "Hotel California" a été repris à la guitare sèche tandis que le cercueil était encore à l'intérieur de la cathédrale. Le prêtre a déclaré que « la mort du pilote était injuste » car « il était heureux de faire ce qui lui plaisait ». Pour lui, Jules était « un champion doté d'un rare talent, mais aussi un jeune homme à la stature aussi haute que la profondeur de son humilité ». "Mistral Gagnant" de Renaud a été chanté à l'extérieur de la cathédrale, dans un moment de vive émotion.

Jules Bianchi aurait eu 26 ans le 3 août et une carrière très prometteuse devant lui... En son honneur, la FIA a décidé de retirer définitivement le numéro 17 des courses de Formule 1.