De violents orages se sont abattus dans la nuit de mercredi à jeudi sur le département des Alpes Maritimes. Pluie diluvienne, impact de foudre, atmosphère chargée d'électricité, bourrasques tempétueuses...tous les ingrédients étaient réunis pour raviver le souvenir des violents intempéries qui avaient meurtri la région en octobre dernier. Une nuit de cauchemar où nombre de personne sont sans doute restés éveillés pour surveiller l'évolution de la tempête. Heureusement, il y a plus de peur que de mal. A l'heure actuelle, seuls quelques dégâts matériels sont à déplorer, particulièrement dans le secteur de Grasse.

 

Quand Dame Nature se déchaîne...

Les secousses se succèdent sur un département déjà ébranlés depuis le 14 juillet.

Publicité
Publicité

Et cette fois, c'est Dame Nature qui a encore déversé sa colère sur les Alpes Maritimes aux environs de minuit. Force est de constater que depuis la rentrée, une rentrée déjà chaude par ailleurs, le littoral azuréen a connu quelques frayeurs heureusement sans conséquences dramatiques. Le 3 Septembre, un séisme avait secoué le littoral azuréen juste après le terrible tremblement de terre survenu en Italie. Et cette nuit, ce n'est pas moins d'environ 5775 éclairs qui ont frappé la côte d'Azur entre minuit et 4h du matin. 72 mm de pluie sont tombés en seulement une heure de temps sur la ville de Grasse. Les pompiers ont effectué une quarantaine d'intervention notamment pour des chutes de branches causées par les impacts de foudre. C'est encore le secteur de Cannes, Grasse et Pegomas qui ont été le plus touchés.

Publicité

 

Plus de peur que de mal

Même si cette nuit n'a pas été sans rappelé les intempéries d'Octobre 2015, ce matin, la Côte d'Azur s'est réveillée soulagée de n'être pas défigurée par la violence des orages de la nuit. Les terribles inondations qui avaient fait plusieurs victimes et ravagé le littoral sont encore très présentes dans toutes les mémoires. Quelques routes barrées par des arbres, plusieurs petites coupures de courant sont les seuls dégâts à déplorer. Les pompiers ont effectué une quarantaine d'intervention notamment pour des chutes de branches causées par les impacts de foudre. C'est encore le secteur de Cannes, Grasse et Pegomas qui ont été le plus touchés. 

Ce matin, #Météo France a levé la vigilance orange. Le ciel se découvre peu à peu. Attention toutefois dans les haut pays, aux poches d'eau qui se sont sans doute formées dans les roches.

  #orage #intempérie