Ce vent est devenu glacial, à l'image de l'indice de confiance du président qui baisse toujours et encore à mesure que le taux de chômage explose en France et pour cause. Avec Nicolas Sarkozy, les ménages avaient du mal à survivre et à passer au mois suivants.

Lors des élections, Monsieur le Président Francois Hollande affirmait être l'ennemi de la Finance et comptait prendre des mesures pour éviter que se reproduise ce genre de crise Financière dont la population doit payer les pots cassées pour financer des investissements toxiques tels que les Sub-prime.

Malheureusement, monsieur Hollande à bien vite oublié ces objectifs et les décisions prises sont pires que si monsieur Sarkozy était resté à la présidence.

Publicité
Publicité

Les mesures prises n'ont pas permis la baisse du taux de chômage, aucune loi de recadrage des banques n'investissement n'a été prise, au lieu de cela monsieur Hollande a fait passer une loi sur le mariage pour tous de manière à nous occuper l'esprit.

Les sondages sont tous au rouges lorsqu'il s'agit de la #Politique et des actions menées par le président Hollande et pourtant, il se borne à répondre « nous gardons le cap » alors que la population espère qu'il changera de direction pour donner enfin satisfaction à la population.

Le peuple avait demandé plus de justice sociale et avait pénalisé monsieur Sarkozy à cause de son manque de prise en compte et de sa politique plus axé la gestion financière que le bien-être de sa population (et notamment à cause du projet de loi sur la retraite à 67 ans, impensable pour nos compatriotes)

Finalement les cartes sont redistribuées et la population a du mal à comprendre cette position tenue par le président qui ne correspond pas aux valeurs de gauches.

Publicité

Il est tout à fait inédit de voir des représentants de droite saluer les prises de positions d'un président de gauche. Et pourtant, il suffit de regarder les débats parlementaires.

Le président Hollande a passé sa deuxième année. Il demande à être jugé à la fin de son quinquennat, cependant s'il continu dans sa trajectoire en restant sourds aux demandes de la population qui souffre, le jugement restera négatif et il héritera du titre non convoité de « président le plus détesté de la 5eme république ».

BN #Président de la République