« Si vous voulez vraiment lui faire du mal, ne parlez pas de lui ! » declaration de Pierrre Poujade a propos de Jean Marie Le Pen.

Lundi 26 mai au matin, les français, les partis politiques, les médias n'ont qu'un mot a la bouche « la montée du FN », en effet la veille, le parti d'extrême droite a atteint 25% des voix aux élections européennes, et même si cette performance peut être relativisée par une abstention record, cela fait du parti populiste le plus haut score des européennes. Seules l'Ouest et l'Ile de France ont résisté.

Alors, comment en est-on arrivé là, est-ce par le fait d'un programme révolutionnaire, remettant sur route la France en 2 mois ? Est-ce par le fait que le FN est dédiabolisé ? Ou par la personnalité charismatique de Marine Le Pen ? Non, la seule raison, ce sont les médias.

Publicité
Publicité

En effet, le premier sujet d'information des médias français semble être le Front National : toutes les semaines, Marine Le Pen fait l'objet d'une interview par une chaine nationale, chaque jour, nombre d'articles viennent appuyé « la montée irrésistible du front national » et chaque jour, de nombreux français tombent dans le piège

Le piège d'être charmé par Le Pen, en même temps, c'est facile, il n'y a qu'elle dans les médias, la seule offre politique c'est elle, nous nous trouvons dans un système ou les autres partis politiques sont muselés par la presse qui a choisi son candidat en la personne de Marine Le Pen. Le comble, c'est qu'elle se fait passer pour le martyr, les médias seraient contre elles. Non les médias sont a son service car elle fait de l'audimat, et que les médias, au lieu de déconstruire son offre politique, rappeler la mauvais gestion des mairies qui sont tombés un jour dans le piège du FN, ne pensent qu'a avoir le plus grand audimat.

Publicité

Mais l'audimat, c'est vous. Alors si vous ne regardez plus les interviews de Marine Le Pen. Si vous n'achetez pas les hebdomadaires avec Le Pen en couverture, alors, et seulement alors, le parti frontiste chutera. C'est vous qui avez le pouvoir, le pouvoir de contrer la "rhinocérite".

« Le regard indifférent est un perpetuél adieu. » Malcolm De Chazal

BN #Union Européenne #Élections