A la table de jeu sont assis deux super-menteurs

Que le Président Hollande se prenne pour un chef militaire, passe encore! Il est le chef des armées françaises. Que le Président Poutine se prenne pour le Tsar de la Russie, soit! Il l'est de façon tacite. Mais tous les deux savent très bien ce qu'ils sont réellement et jouent actuellement une partie de super-menteurs avec pour enjeu la guerre ou la paix revisité version 2014. C'est un pari lourd de conséquences.

Il faudrait refaire un tour en arrière et analyser les comportements des gouvernements qui de par leurs agissements conduisirent l'Europe à feu et a sang. Les joutes verbales suivies de sanctions économiques sont des signes avant-coureurs de l'évolution d'une guerre froide d'où sortira vainqueur celui qui aura su bluffer le mieux son adversaire. En l'occurrence Poutine? Hollande? La France ou la Russie?

Lors de l'ouverture des jeux olympiques à Sotchi, un détail frappant qui ne fut pas relevé : un déploiement des possibilités militaires russes devant toutes les nations du monde! Non pas une ode au sport, mais bel et bien un étalage de forces militaires. La Russie a évolué et le temps du moujik est révolu.

Guerre et Paix version moderne?

La Mondialisation a changé les règles du jeu politique, et l'influence des nations est devenue de l'ingérance politico-économique et financière. Est-il admissible pour une nation de se voir manipulée dans ses choix politiques? Est-ce que la France permettrait à quiconque, au nom d'un idéal, de voir soumise à un diktat politique ou économique ou financier? Je ne le pense pas, le sang des gaulois ne ferait qu'un tour dans nos veines.

Nous avons traité commercialement d'une réalisation pour laquelle le tiroir-caisse français s'est ouvert afin de réceptionner la monnaie russe. Un problème inhérent à la Russie face à la reconquête des territoires séparés de l'U.R.S.S. (la Crimée, l'Ukraine) n'est pas de notre ressort, sauf si nous considérons que Poutine représente le même danger, pour l'Europe et le monde civilisé, qu'Hitler en son temps.

Le rouble dégringole, et le pouvoir d'achat des ménages russes s'effrite. La misère s'installe ou s'aggrave. Une question s'impose : faut-il continuer ce bras de fer, ou bien revenir à la raison avant que soit définitivement franchit le Rubicon et que le retour à la diplomatie ne soit plus de mise? Monsieur Hollande, quel jeu jouez-vous, et pourquoi laissez-vous la France, dont vous êtes le président, s'engager là ou nul autre que vous ne s'impose?

Monsieur Poutine! Vous avez la possibilité de passer outre à la diplomatie, vous nous l'avez fait savoir!

Alors, Messieurs! Cessez cette absurdité qui ne peut que dégénérer malgré vos sourires de circonstances.

N''est-il pas dit : Noël (Paix) à tous les hommes de bonne volonté! Alors que votre volonté soit bonne, pour le bien des peuples qui regardent vers vous.

#François Hollande #Vladimir Poutine