Hé oui ce coq de combat est fier de l’affirmer, il est invaincu à  ce jour...

À la lecture des news, il est permis de se demander dans quel monde vivons-nous ?
Existe-t-il encore des vraies valeurs ? Un respect de l’ordre ? Ou ce monde fou court-il à son autodestruction volontaire rapide et inéluctable?

Cette pauvre Nabilla qui croupit dans les geôles de la république, ça c’est important et justifie tous les manquements à la loi, pour une si grande star! Est-il normal que des photos d’elle en prison circulent sur la toile? Qui a pris ces photos? Une fois de plus, la loi est bafouée et personne n’y trouve à redire. On nous rebat les oreilles avec cette histoire..

Quotidiennement un média se vante d’avoir eu accès à un procès verbal d’audition, la loi aurait-elle changé? En vertu de quoi a-t-il le droit de publier ceci et pire, de commenter ce qui n’est souvent qu’une audition, donc une pièce, dans un puzzle qui ne sera peu être jamais terminé.

Le secret de l’instruction

Encore un euphémisme, tant les ordinateurs des juges d’instructions sont des passoires auxquelles des gens non-accredités ont accès pour faire leur cuisine malodorante.
Même si dans le code pénal certains articles datent toujours de Napoléon, je pense qu’il y a suffisamment de quoi sanctionner ces dérives, mais encore faut-il s’en donner la peine.
Il est vrai que pour un magistrat aux dents longues, au point qu’elles rayent parfois le parquet, il est plus intéressant d’essayer d’épingler à son tableau de chasse un ancien président ou possible futur, ou un homme important, politique..

Le nivellement par le bas.


Il est affligeant de voir de quoi nos concitoyens sont abreuvés.
Si depuis avoir décapité Louis XVI , ils s’intéressent toujours aussi activement à ce qui se passe dans les monarchies voisines. Est-ce le remord qui les ronge? Monaco et l’Angleterre sont le fond de commerce de quelques revues spécialisées, qui traversent toutes les crises... Ceci n’est qu’une niche, la presse "people", invention moderne et redoutable, abreuve en scandales en tout genre bien graveleux, ça fait vendre, la surenchère y est permanente, les confessions sur l’oreiller aussi, quand aux secrets d’alcôves, ils y fleurissent.
La plastique des demoiselles en vue y est généreusement dévoilée , avec là aussi une surenchère permanente ! mais quand elles auront tout montré que pourront-elles faire de plus?
Mais c’est vrai, la croustillante narration de la dernière infidélité de unetelle or untel, ça occupe le bon peuple, il en est de même pour toutes ces émissions de téléréalité plus débiles les unes que les autres et dont les prolongements se poursuivent hors du petit écran  Les news d’#Internet regorgent de cela, c’en est affligeant.
L’importance de savoir les accidents de soutient-gorge, oubli de petite culotte et autres est primordiale, je passe sur les coucheries des candidats y compris les MST qu’ils ont attrapé, au moins le suivant saura !!!
Les téléréalités à « deux balles », les agences matrimoniales nouvelles formules pour les agriculteurs, sans parler des radios-crochets revisités au goût du jour...

Tout ceci vole bien bas, mais avant c’était l’apanage de certaines revues qu’il fallait acheter ou consulter quelques années plus tard dans la salle d’attente du médecin.
 Maintenant avec internet, content ou pas vous êtes obligés d’avaler au moins les titres, si vous voulez enfin pouvoir accéder à l’information la vraie, celle qui est intéressante.

Là aussi la responsabilité des médias est importante , pourquoi essayer d’élever le débat ?
Pas la peine , ce serai prendre un risque, si les gens aspiraient à avoir une élévation du niveau? Danger! Que ferait-on de notre tambouille basique, facile et autoregénérante?


L’arrivée de la toile dans la majorité des foyers aurait pu faire espérer un enrichissement personnel au niveau culturel au sens large du terme, tant la mine d’informations de ce fabuleux outil est grande,  reconnaissons que la réalité est toute autre.