Quand l'interdiction devient un mode de vie en France!

Une nouvelle interdiction arrive en guise de cadeau de Noël : ne plus faire de ces bons vieux feux dans nos cheminées à Paris. Et oui! Encore une!

Peu à peu, il y a un matraquage systématique de tout ces petits riens qui faisaient notre bonheur, comme ils faisaient le bonheurs de nos Anciens. Mais c'est fini! Interdit! Verboten! Nada! Etc... Et nous sommes pourtant dans l'ère de l'électronique à tout va, à fond-la caisse comme disent les plus jeunes.

Nous venons de descendre d'un échelon sur la courbe des notations étrangère, nous venons d'assister à des répressions silencieuses, nous assistons à une dégringolade dans un puits sans fond de notre système économique, une amputation de la classe politique, et comme si cela ne suffisait pas, c'est au tour des cheminées. A quand l'interdiction donnée au "Père Noël" d'emprunter cette voie  ancestrale afin de porter aux enfants sages les cadeaux tant attendus?

Cette année 2014 a été riche en événements contradictoires et le tango est pratiqué dans les salons de l'Elysée : un pas en avant, deux en arrière, sans omettre ceux de côté. Dans la rue, c'est plutôt le domaine du "rap" quand ce n'est pas celui du "rapt" pratiqué de façon allègre. Il y a eu division dans tous les domaines de la vie quotidienne, et les clans se sont dressés les uns contre les autres.

Des promesses, encore et toujours des promesses! Tel est notre "ghetto" français! Les "pour ceci", les "contre cela" et l'Etat qui tranche arbitrairement sans nous demander notre avis, se retranchant derrière l'affirmation suivante : avoir été élu pour, alors nous ne devons pas aller contre! Belle logique juste à quelques jours de Noël!

L'Etat s'est ramassé à de nombreuses reprises, entraînant avec lui son gouvernement, et après avoir été ridiculisé sur ses nombreux fiascos, un nouveau cheval de bataille pointe son nez, qui n'est pas celui du renne au nez rouge, quoi que nous pouvons nous attendre à tout! Alors c'est trouvé! Certes, l'idée est bonne, puisque c'est la lutte finale contre les particules fines qui nous empoisonnent la vie et les poumons. Non, ce n'est pas les fuites des centrales nucléaires, ni Tchernobyl, ni Fukushima! Non, ce n'est rien de tout cela, la pollution de Paris est concentrée dans le diesel, et dans les nano-poussières ; C'est pourquoi aux grands maux les grands remèdes : plus de cheminées actives... A quand l'obligation de circuler en trottinette?