Depuis les attentats de #Charlie Hebdo, de l'Hyper Cacher, on peut dire que la France et les Français sont sous tension. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les médias ne les aident pas avec les discours stigmatisants, les reportages en série à propos des jeunes Français de confession musulmane qui s'engagent pour le djihad en Syrie.

Des médias et des politiques qui influencent les Français ?

En effet, en général ce qu'on peut voir à la télévision, dans les journaux ou sur le web, ce sont des articles péjoratifs sur les musulmans de France (sur les moyen de réinsertion, sur les jeunes arabes en prison, les dealers dans les cités, les jeunes musulmans traqués par la police), enfin de quoi faire peur et influencer le moindre spectateur ou lecteur qui serait ignorant dans ce domaine et n'a que ce moyen pour s'informer sur la société.

Nous n'avons jamais vu, ou presque pas, des reportages qui mettent en valeur cette communauté ou cette religion. Comme par exemple un reportage sur les jeunes musulmans qui réussissent très bien dans la société française et qui contribuent à la croissance économique tout en pratiquant leur religion. Ou bien qui montrent la beauté de cette religion en parlant des bienfaits qu'elle a sur les pratiquants, ceux qui ont pu trouver un sens à leur vie grâce à elle.

Alors pourquoi ne pas faire des reportages neutres, équilibrer les choses et laisser le libre-arbitre aux gens pour qu'ils se fassent leur propre opinion ?

A l'étranger, ce qui revient beaucoup sur les Français c'est qu'ils n'aiment pas trop la mixité sociale ni les étrangers et qu'ils sont très réticents à l'#Islam.

En effet, tandis qu'en Grande-Bretagne par exemple les jeunes filles de religion musulmane peuvent travailler et même exercer un poste à haute responsabilité tout en portant le voile, en France c'est interdit.

Des actes qui auraient pu être évités

Enfin, à cause de ces clichés et de la désinformation, on en arrive à la situation où des innocents sont pris pour cible car ils ont la même religion que des terroristes. Faut-il rappeler que les terroristes sont dans toutes les religions et tous les pays : en Irlande, aux Etats-Unis, en Israël… Et ce n'est pas parce que des extrémistes chrétiens, par exemple, ont commis des actes terroristes qu'on va faire l'amalgame et attaquer tous les chrétiens. Mais quand il s'agit des musulmans, il est fait de suite.

Ainsi, aujourd'hui on ne peut que faire le triste constat des actes islamophobes.

Voici quelques actes recensés par le site Paris-luttes.info :

  • A Villefranche-sur-Saône, une bombe artisanale a soufflé un kebab qui était lié à la mosquée du coin.
  • A Port-La-Nouvelle, dans l'Aude, c'est au pistolet à grenaille que ça a tiré sur une petite et discrète salle de prière musulmane.
  • A Poitiers, c'est un tag "mort aux arabes" qui est venu redécorer la mosquée.
  • A Paris, c'est un Coran qui a été déchiré devant tout le monde place de la République lors du rassemblement du mercredi soir (7 janvier).

Alors, face à cela une réflexion s'impose : faut-il réformer le système politique français et mettre en place plus de représentants de la communauté musulmane y compris au sein des médias comme c'est le cas dans les pays anglo-saxons ?