Dieudonné en garde à vue... Oui pourquoi pas, un bon coup de pub. Le ministre, fait preuve de fermeté. Ses propos furent maladroits ? Vraisemblablement, encore que sortis de leur contexte et relayés par les médias, bien difficile de se faire une opinion sur la réalité de la chose. Admettons, le polémiste est dans le viseur depuis un bon moment, alors l'occasion est trop belle! On va lui faire payer la facture totale, c'est de bonne guerre. 

Mais puisque le ministre aime tant poursuivre les incitateurs à la violence et au racisme, il ne manquera pas de pain sur la planche dans le show-bizz. Quand verrons-nous, par exemple, le rappeur Booba, mis en garde à vue? Son album: Temps mort, a été vendu à 160 000 exemplaires, est disque d'or et toujours en vente. Dans son album, il parle de la France en termes très peu élogieux, appelle au meurtre de policiers et dit vouloir piller l'Hexagone.

Un autre album, "Mauvais oeil", produit par Lunatic, est du même genre. Il est toujours en vente sur Amazon et est également disque d'or. 

En 2005 après les émeutes de novembre, un collectif de 153 députés et de 59 sénateurs saisissent le ministère de la #Justice, mais la plainte est rejetée, ainsi qu'un projet de loi déposé sur le bureau de l'assemblée.

Un certain nombre de groupes de rap ont des paroles aussi violentes et incitatives, pour exemple Minister Amer, Sniper et d'autres. Ils exercent en toute impunité, ou presque. A côté de cela un automobiliste ivre, est condamné à 4 ans de prison pour apologie des frères Kaouachi... Hum! Où est la cohérence dans tout cela? 

La chancellerie et le ministère de l'intérieur paraissent un peu perturbés en ce moment...

La circulaire laxiste, signée par Madame Taubira le 9 janvier, entre dans ce schéma. Elle enjoint aux procureurs d'aligner le régime des récidivistes sur celui des non récidivistes, en matière de remises de peine. Merci pour eux madame la Garde des Sceaux.

Pour revenir aux frères Kaouachi, nous avons appris que l'un d'eux devait faire l'objet d'un contrôle judiciaire hebdomadaire. Cela n'a pas été fait. Il en a profité pour répandre le sang.  #Journalisme #Dieudonné

Le gouvernement joue donc la carte médiatique en s'en prenant à Dieudonné. Cela évite de se pencher sur les vrais problèmes...