Prêt à partir en tournée en France avec "La bête immonde", son nouveau spectacle, Dieudonné revient en quelque sorte sur la scène médiatique. Certes, pas de la façon la plus commune mais qui lui est propre, il a encore fait parler de lui hier soir dans un message sur #Facebook à l'issue de la marche républicaine.

Comme beaucoup d'autres personnalités du show-business, Dieudonné était présent. À son retour, il tient à donner son ressenti de la journée dans cette manifestation. Hier, dans un post Facebook qui a été effacé par ses opposants, on pouvait lire: « Aujourd'hui, je me suis senti Charlie Koulibali ».

Aujourd'hui, il semble être moins provocateur dans ses tweets ; on a pu lire sur sa page tweeter : "Présent à la marche aux côtés des défenseurs de la liberté d'expression. Pensées pour tous ceux qui n'ont jamais eu peur de mourir de rire".

Comme pour vouloir rétablir la paix entre lui, les médias Français et le gouvernement Français, il a adressé une lettre de réponse au ministre de l'Intérieur Bernard Caseneuve qui avait menacé d'engager des poursuites contre lui.

Le ministre de l'Intérieur qualifie cette déclaration comme une "abjection" et a promis des suites juridiques, après une déclaration de Dieudonné déclarant "Je me sens Charlie Coulibaly" sur sa page Facebook.

Des propos mal compris même par ses propres fans dans un premiers temps qui n'ont pas manqué de réagir sur sa page Facebook : "Je t'adore mais là t'es pas drôle".

"J'envisage de donner les suites les plus sévères à cette déclaration qui, après la manifestation d'hier, témoigne d'une irresponsabilité, d'un irrespect et d'une propension de cet individu à attiser la haine et la division". a déclaré Bernard Caseneuve.

Dans cette lettre, il explique ses propos et dit vouloir faire la paix avec le gouvernement.

Extrait de la lettre : "Depuis un an, je suis traité comme l'ennemi publique numéro 1, alors que je ne cherche qu'à faire rire… Mais dès que je m'exprime, on ne cherche pas à me comprendre… On me considère comme un Amedi Koulibali alors que je ne suis pas différent de Charlie."

Cette déclaration de Dieudonné sur Facebook était-elle préméditée pour faire la paix une fois pour toute avec le gouvernement et calmer ses détracteurs ? #Charlie Hebdo