Le journaliste-polémiste de 87 ans Philippe Tesson, a tenu des propos contre les musulmans. En effet il n'en fini pas de remettre ses phrases polémistes sur le tapis après avoir déclaré que l'exécution de Dieudonné le « réjouirait profondément » en janvier 2014.

Il s'en prend aujourd'hui à l'ensemble de la communauté musulmane en les pointant du doigt et les rendant responsables de tous les problèmes en France.

Invité d'Europe 1 mercredi dernier, pour parler de la laïcité et des écoles religieuses, il a réagi violemment face aux incidents signalés au ministère de l'Education nationale après la minute de silence de jeudi 8 Janvier 2014.

"Ce qui a créé le problème, ce n'est quand même pas les Français (...) D'où vient le problème de l'atteinte à la laïcité sinon des musulmans ? On le dit ça ? Et ben moi je le dis !". "C'est pas les musulmans qui amènent la merde en France aujourd'hui ? Il faut le dire quoi !"

Apès une remarque de Morandini "c'est le fanatisme le problème, pas les musulmans", Tesson répond : "Mais où sont-ils les fanatiques aujourd'hui ? Les fanatiques revendiquent l'islam aujourd'hui, donc ils sont musulmans".

Ses propos envers Dieudonné ont déjà fait polémique il ya un an

Il avait dit dans l'émission Accords/Désaccords sur Radio Classique «Ce type, sa mort par peloton d'exécution de soldats me réjouirait profondément.». «Pour moi, c'est une bête immonde donc on le supprime, c'est tout… Je signe et je persiste.» Le lendemain sur LCI, il avait regretté «qu'il n'y ait plus la peine de mort» pour exécuter cet «animal abominable».

Le 6 mars 2014, LCI et Radio Classique ont été mis en garde par le CSA.

Plusieurs personnalités se sont affligées de ces propos sur Twitter comme le président de la Licra, Alain Jakubowicz, « L'amalgame de Philippe Tesson entre les musulmans et les fanatiques est aussi irresponsable qu'affligeant. On a déjà oublié le 11 janvier ? », ou bien Cécile Duflot : « La réaction contre les propos abjects et l'islamophobie puante de Philippe Tesson devrait être plus forte. »