Encore une fois, des larmes coulent parce qu'une jeune Américaine, du nom de Kayla Jean Mueller fait l'objet de la "une" parce que retenue prisonnière par Daech, enlevée dans la ville d'Alep en août 2013, et probablement morte, tuée lors d'un bombardement de la coalition. Jusqu'à présent aucune nouvelle la concernant, et  pourtant, voilà que le groupe jihadiste qui se prétendait  détenteur de l'otage fait circuler le bruit de sa mort.

La famille de la jeune humanitaire interpelle le groupe jihadiste, l'encourageant à prendre contact. Mais pourquoi ? Il est connu que ces groupes sont à la recherche de finances afin de pouvoir se fournir en armements de toute sorte, c'est pourquoi il serait important que rien ne facilite l'extension territoriale de ces gens.

Une puanteur monte de la surface de la terre et la violence y a fait son lit. Est-ce pour cela que nous dormons si mal depuis quelques décennies, alors que règne le chaos et qu'apparaît l'incapacité des dirigeants de la planète à éradiquer ce chancre qui pourrit les hommes.

Il n'est plus de paix, malgré ce que l'on veut encore nous faire croire!  Rangée au fond des placards de l'ONU et de l'OTAN. Pour combattre la violence, pour sanctionner le mal, il faut s'en donner les moyens. Peut-être en faisant fonctionner la planche à billets de manière intelligente?

Ce qui se vit sous toutes les latitudes est désastreux, et les démocraties dévêtues, honteuses et larmoyantes assistent à une conquête dont le thème se veut religieux alors qu'il n'est que cruauté et barbarie. Pour mettre fin à cette violence, et combler l'exacerbation grandissante des peuples, il va falloir que les Autorités agissent avec plus de déterminations et de force, sans relâche et sans pitié. Oui, sans pitié, mais sans haine aussi. 

Afin de vaincre l'obscurantisme, il va falloir passer la vitesse supérieure. C'est bien plus qu'une désorganisation générale qu'il va falloir leur opposer, et rapidement. Nous n'avons guère d'alternative dans notre marge d'actions, mais il faut viser vite et juste. La Patrie est en danger! Ce n'est pas une galéjade, c'est la réalité des faits.

Si la patrie est en danger, il faut, comme jadis le fit Danton, dans une Tribune de l'Assemblée nationale, le crier haut et fort, et s'organiser afin de s'opposer à ces meurtriers : "Citoyens, la Patrie est en danger! "Que ceux qui vont obtenir l'honneur de marcher les premiers pour défendre ce qu'ils ont de plus cher se souviennent toujours qu'ils sont Français et libres; que leurs concitoyens maintiennent dans leur foyer la sûreté des personnes et des propriétés; que les magistrats du peuple veillent attentivement; que tous, dans un courage calme, attribut de la véritable force, attendent pour agir le signal de la loi, et la patrie sera sauvée." - 11 Juillet 1792.

Une lutte est engagée, une lutte sans quartier. Chaque pays sera amené à pleurer encore d'autres victimes, d'autres de ses enfants. Il ne faut pas que cela demeure impuni, en leur nom et en souvenir.   Afin de lutter courageusement, sans faiblir devant cette forme d'agression contre le peuple de France, et contre tous les peuples du monde, souvenons-nous de ceux qui avant nous ont proclamé leur foi en leur pays, et n'ont pas permis au règne de la barbarie de s'inscrire dans nos gènes républicains.

Remember !




#Etats-Unis #Etat Islamique