Comment l'Amérique appréhende la "théorie du complot", suite à ce qui n'était qu'un drame local accomplit au Texas ?

Il est incroyable de constater que l'homme ne tire jamais de leçon du passé ; Il en est ainsi pour une poignée d'individus qui, faisant fit des drames de terrorisme international qui touchent les peuples, se croit dans l'obligation de faire acte d'idiotie dans un concours stupide. Résultat ? Deux morts, des blessés.

La scène se passe au Texas, le 3 mai plus précisément. L'objet du délit consiste à "massacrer" des caricatures du prophète Mahomet. Toutefois, ce n'est pas ce #Fait divers qui a mis le feu aux poudres, mais bien une suite d'évènements tenus cachés jusqu'alors, dévoilés au cours d'une conférence de presse donnée par Ashton Carter, le secrétaire américain à la Défense, en date du 7 mai dernier.

Selon des rumeurs paraissant officielles, une crainte s'est emparée d'un grand nombre d'individus. C'est ainsi que le Gouverneur du Texas aurait réclamé le soutient logistique de la Garde d'Etat du Texas, manoeuvrant dans le sud des #Etats-Unis, afin que soient garantis les droits constitutionnels des Texans. Interrogé sur le sujet, le secrétaire à la Défense américaine mit fin à la rumeur en réfutant cette dernière, signifiant qu'il n'était pas question pour l'armée de prendre le contrôle du "Lone Star State".

Selon lui, il ne s'agit que d'une série de manoeuvres baptisée "Jade Helm 15" qui sera effective du 15 juillet au 15 Septembre, impliquant des forces spéciales du type "bérets verts" et "Navy Seal". Le Texas ainsi que l'Utah et le sud de la Californie sont signalés comme "zones hostiles". Il n'en faut pas plus pour envisager le pire, prôner la "théorie du complot" et étendre le spectre de l'insécurité au président Barack Obama. À quand le décret de l'application de la "loi Martiale" ?

La rumeur s'amplifie et devient cause nationale au sein même du coeur militaire américain. Dès le 21 mars, malgré les dénégations faites pour calmer les esprits, c'est au tour du porte parole des opérations spéciales, Mark Lastoria, de démentir tout projet d'invasion du Texas, mais d'autres continuent d'envisager le remake d'Alamo, version américaine.

Parti d'une action stupide et déroutante dans l'atmosphère malsaine qui sévit actuellement, toute une nation est prise dans l'engrenage de la pensée d'un complot pur et dur visant le Texas. N'est-ce pas là que fut assassiné J.F.K ?

La rumeur amplifiée, c'est au tour d'une prévision de rationnement alimentaire. Certains magasins de la chaine de grande distribution "Walmart" sont visés. Nouvelle mise en scène le 28 avril ou entre en jeu le Gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, qui, lui, n'appuie pas les démentis officiels. Cet ancien Attorney général de l'État, élu en novembre, fait une déclaration fracassante en affirmant le déploiement de la garde nationale du Texas. Le but étant de contrôler les agissements de l'armée à l'occasion de "Jade Helm 15".

La course à la candidature présidentielle américaine est ouverte, et nous assistons à une multitude de prise de position plus délirantes les unes que les autres, à croire que tous ont la fièvre.

Si Greg Abbott affirme prendre les paroles alarmistes circulant sur les réseaux sociaux très sérieusement,  c'est maintenant le tour de Chuck Norris, alias « Walker, Texas Ranger », de faire part part de ses doutes sur les intentions du gouvernement.

L'irrationnel est à l'oeuvre, et les Etats-Unis deviennent "le pays de l'Absurdie", suite à un "banal" fait divers.