Tout a commencé par la Colère, celle de Staline lors de la reddition de l'Allemagne entérinée à Reims le 7 mai 1945. Le Géorgien avait râlé comme un putois en apprenant que la capitulation des nazis avait été signée en France par un malheureux général et non par un membre éminent de son état-major dans Berlin occupée. Un second document sensiblement équivalent fut donc signé le 8 mai dans la banlieue berlinoise occupée par ses troupes.

Suit le péché d'Orgueil des Français qui, en négociant une place de témoin dans cette signature, se plaçaient du côté des Alliés victorieux. Leur présence enragea Keitel, le Feldmarschall signataire allemand qui s'étrangla: « Ach ! Il y a aussi des Français, il ne manquait plus qu'eux ! ». L'orgueil, voilà un vice à la peau dure au regard de l'#Histoire. Car c'est bien un 8 mai que 151 ans plus tôt, l'arrogant tribunal révolutionnaire français ordonnait la guillotine du père de la chimie moderne, Antoine Lavoisier, arguant avec mépris que « la République française n'avait pas besoin de savants, ni de chimistes ».

Si Lavoisier avait obtenu un sursis, peut-être aurait-il pu trouver un remède efficace pour dégriser le peuple russe coupable du péché de Gourmandise en s'adonnant, dans la nuit du 8 au 9 mai 1945, à l'une des plus grandes beuveries de l'histoire de l'humanité. Ajoutant une touche russe à l'explosion de joie planétaire, la vodka coula à flots jusqu'à la pénurie, dans un pays tellement soulagé après avoir perdu près de 15% de sa population. On dit que pour dessoûler, certains Russes se seraient rabattus sur le coca-cola, cette potion pharmaceutique inventée le 8 mai 1886.

Est-ce aussi par gourmandise que des membres de la gauche prolétarienne ont choisi de dévaliser Fauchon le 8 mai 1970 pour alimenter les plus démunis ? Des pauvres convoitant les plaisirs des riches ont sans doute été piégés par l'Envie le jour de la Saint Désiré. L'envie, voilà une transgression qui aura coûté la vie au champion de Formule 1, Gilles Villeneuve, le 8 mai 1982. Si seulement il n'avait pas convoité la première place de son concurrent Didier Pironi… Plus navrante encore était l'envie de cet âne loufoque briguant un mandat de député, encouragé par un journaliste satirique. Le 8 mai 1898, le voilà déambuler dans les rues de Paris appelant les citoyens à voter Nul, c'était son nom, pour réconcilier les abstentionnistes avec les urnes. Si même les animaux fautent, il y a de quoi devenir fou. La folie, c'est d'ailleurs la raison qui poussa Van Gogh à retourner volontairement à l'asile de Saint Rémy de Provence le 8 mai 1889 où il peignit Les iris et Les lilas.

Préférant tout oublier dans la Luxure, son confrère Paul Gauguin expira des suites de la syphilis le 8 mai 1903. Fort heureusement, les centaines de milliers de Français qui s'abandonnèrent par procuration à ce délit sensuel lors de la sortie en salle du sulfureux Basic Instinct le 8 mai 1992 n'ont pas subi le même sort.

La luxure, le Roi Soleil en faisait même son pain quotidien mais c'est un autre péché, l'Avarice qui le conduisit à déclarer la guerre de Dévolution à l'Espagne le 8 mai 1667, réclamant au nom de son épouse toujours plus de territoires à la mort de son beau-père Philippe IV d'Espagne.

Bien des années plus tard en 1981, un autre monarque, François Mitterrand, plongera vicieusement l'ensemble de ses sujets impénitents dans la Paresse en décrétant le 8 mai jour férié et chômé.

Autant de péchés ne pouvaient qu'attirer les foudres divines : la sanction tomba un 8 mai 1902 quand 28 000 Martiniquais périrent après que l'éruption volcanique de la Montagne Pelée ait ravagé la bien nommée ville de Saint Pierre. Pour obtenir clémence, on pouvait compter sur les prières de Don Camillo, alias Fernandel né le 8 mai 1903. La signature du traité de Brétigny le 8 mars 1360 qui interrompit momentanément la guerre de cent ans et la réconciliation historique entre catholiques et protestants irlandais le 8 mai 2007 furent autant d'actions de grâce. Le salut arriva enfin quand le pape Grégoire le Grand annonça la fin de la peste à Rome. C'était le 8 mai 590.