L'été arrive à grands pas et nous serons des milliers à arpenter la France, avec ou sans chien. Encore trop souvent, ces #Animaux sont abandonnés au bord d'une route. Avoir un chien, l'accueillir sur sa propriété, inclut la responsabilité de s'en occuper jusqu'à sa mort, voire de le confier à quelqu'un d'autre si l'on ne peut plus en prendre soin soi-même pour une quelconque raison. Alors pourquoi beaucoup de personnes délaissent leurs fidèles animaux de la sorte? Récit d'une incompréhension...

La joie du début 

Vous voulez un chien? Vous cherchez, regardez, et bingo, le coup de coeur se crée face à cette petite frimousse qui semble ne demander qu'à faire partie de votre cellule familiale. Voilà, vous avez craqué devant un chiot qui ressemble à une peluche et vous trépignez d'impatience à l'idée de l'emmener chez vous. Il est beau, joueur, demande des câlins et les rend bien. Ça, c'est le début!

Votre chien grandit vite...

Il a déjà commencé, petit, à faire ses besoins dans la maison, parce que vous aviez oublié de le sortir. Ce qui lui a valu une petite réprimande. Puis, ce chien grandit, vous aime comme un animal protecteur, fidèle, loyal et toujours content de vous voir quand vous rentrez du boulot. Vous allez vous promener dans le bois d'à coté avec lui et lui lancez un bâton pour qu'il aille le chercher. Mais il n'y va pas... C'est énervant! Cependant, si le rôle d'un chien se limite à courir après un bout de bois, c'est que vous n'avez rien compris aux capacités d'apprentissage que ce cher compagnon peut mémoriser par réflexe conditionné (et là, vous lirez Pavlov).

Le temps passe et il commence à déranger

Vous voulez partir un week-end et vous vous demandez déjà où vous allez le placer pour être tranquille. Votre chien ne comprend pas, et ne peut pas choisir. Il remue la queue, parce qu'il aime votre compagnie malgré tout. Un regard suffit théoriquement à savoir ce qu'il veut : c'est simple, il désire être avec vous et tout vous donner.

L'heure est venue...

Chaque année, environ 100.000 chiens et chats sont abandonnés sur les routes... Vous avez fait vos bagages, vous allez décompresser pendant ces vacances d'été, à la mer ou ailleurs. Mais vous avez votre chien, désormais adulte, et qui n'a plus la même frimousse craquante qu'au début. Il est imposant, bave,  soif, a faim, et coûte cher chez le vétérinaire. Autant de détails à assumer, mais que ces personnes qui abandonnent leurs animaux ne prennent malheureusement pas en compte lorsqu'elles adoptent un chien. Le départ en vacances est donc prévu. Votre chien n'attend que vous... Mais vous, vous vous demandez sur la carte que vous avez prise sur quelle route de campagne vous allez le laisser.

L'abandon

La lâcheté de l'être humain est sans frontière, et le remord n'est qu'une illusion. Alors, sur une petite route, près d'un bois peu fréquenté, vous sortez votre chien de votre voiture, vous l'emmenez près d'un arbre et vous l'attachez pour ensuite reprendre la route, sans un regard derrière vous. Vous vous sentez peut-être même soulagés, pensant que c'était la meilleure solution. Mais ce n'est pas le cas! Votre animal ne comprend pas et, par instinct, croit que allez revenir. Mais non, c'est fini....

Responsabilité et amour

Prendre un chien sous sa responsabilité signifie s'en occuper jusqu'à sa mort. Lui dormirait sur votre tombe, si vous mouriez avant lui! Alors, avant de commettre ce que je nommerais un crime prémédité, passible de prison et d'une forte amende, apprenez que ce chien que vous allez choisir vous donnera tout ce qu'il est capable de vous donner. Réfléchissez avant de vous embarquer, prenez en compte la responsabilité que cela implique et que vous devez assumer. Avoir un chien apporte beaucoup de choses positives dans un foyer, mais en aucun cas, un animal n'est un jouet! Il s'agit d'un être vivant qui mérite du respect...