Représentants de l'Europe, du monde.

Vous êtes aujourd'hui des représentants d’États et non des représentants du peuple. Vous déclarez être pour le peuple et avec le peuple, mais vos actes sont contre le peuple. Est-ce donc cela la démocratie européenne?

A l'égard de tous citoyens du monde, vous représentez ce qui n'est juste de faire. La liberté ne se dissocie pas de l'égalité dans des sociétés dîtes démocratiques. Lorsqu'un état n'écoute pas les cris de son peuple, ni la souffrance de celui-ci, il n'y a plus de liberté. Lorsqu'un état émet une différence entre les jeunes, les personnes âgées, les femmes, les hommes, les milieux modestes, les milieux aisés au point d'amener un sentiment d'exclusion, de différence, de rejet dans la société; nous ne pouvons pas parler d'égalité au sens propre de ce terme.

Vous dîtes tout haut ce que tout le monde sait déjà et vous gardez dans le silence la réalité du monde actuel au détriment du peuple. Le monde, la vie de certaines personnes, les composants de la terre ne sont pour vous qu'une question d'argent. Vous évaluez tout par rapport un prix mais pensez vous être capable de donner un chiffre sur ce que représente un ouvrier, qu'un père de famille, la terre elle même dans notre monde? En réalité vous êtes les pions les plus faibles du système mondiale car contrairement au peuple, vous avez perdu en vous toutes les vertus qui font d'un homme quelqu'un de juste et honorable.

Rendez vous compte qu'aujourd'hui sans les ouvriers, sans les artisans, sans le corps enseignant, sans les journalistes, sans le corps médical, sans les pompiers, sans les juristes, sans les fonctionnaires et sans tout le reste des personnes composant le peuple européen, il n'y aurait pas de société européenne.

C'est grâce à chacun d'entre nous que cette société existe et elle se doit de fonctionner aujourd'hui mais pour cela chers représentants, il faut soutenir le peuple, dans son ensemble. Vous devez redonner confiance au peuple et le soutenir en l'écoutant dans un premier temps.


#Union Européenne #Angela Merkel