A l'époque des régimes, du surmenage et des restrictions budgétaires est-ce une bonne idée de proposer aux Français sur différentes chaînes, des recettes chères et compliquées ?

Quelle est la catégorie de téléspectateurs ciblée ?

Les jeunes n'ont ni le temps ni les moyens financiers ni l'envie de se lancer dans l'élaboration de repas fastidieux dont ils n'ont jamais connu les règles élémentaires et jamais apprécié les résultats.

Les cinquantenaires sont peut-être les plus aptes à apprécier mais encore faut-il présenter une émission susceptible d'attirer et de retenir leur attention. Les recettes décortiquées ne sont pas à la hauteur de leur attente. La mode actuelle qui consiste à mélanger toutes les saveurs est consternante. Les saveurs se neutralisent les unes les autres au détriment du produit initial, asphyxié sous un amas d'ingrédients hétéroclites et exotiques.

Les personnes âgées qui ont du temps à perdre et des envies de suivre des émissions qui, pensent-elles, plaisent aux jeunes. Celles qui aiment critiquer et comparer avec leurs anciennes habitudes; mais elles ont perdu leurs papilles gustatives, leur odorat, leur énergie et leur imagination. Elles ne cuisinent plus. Elles mangent peu.

Des règles d'hygiène élémentaires oubliées

Vu sous l'angle de la propreté il y aurait beaucoup à corriger également : certains cuisiniers se lèchent les doigts, d'autres se grattent les cheveux. Ils s'exécutent devant la France entière et donnent le mauvais exemple. Ils vous montrent comment casser un œuf sur le rebord d'un bol alors que ce geste entraîne de nombreuses éclaboussures de coquille d'œuf dans le récipient; la meilleure méthode étant de fissurer la coquille sur une surface plane.

La cuisine est un art qui n'est pas à la portée de tous.

La cuisine est un don, le don du gourmet mais aussi et surtout le don de soi.

Une dimension très importante est trop souvent oubliée dans l'élaboration et la réussite d'un repas : c'est la dimension affective, l'amour avec lequel on le prépare, on le compose, on le présente; bref, on l'offre comme le meilleur de soi-même. #Télévision #Gastronomie