Parce qu'il est toujours mieux de remettre les choses dans leur contexte, je m'explique sur cet article.

Alors étudiante, nous devions monter un projet musical et théâtral en dix jours devant plus de trois cents personnes. Pour ma part, comme vous le comprendrez rapidement, j'ai été aiguillée vers l'espace chant. Narration en quelques actes de cette jolie expérience, ponctuée de citations de ceux, qui à mon sens en parlent le mieux.

L'écriture et la composition

« L'écriture, toute écriture, reste une audace et un courage. Elle représente un travail énorme ». Michèle Mailhot. Ecrire une chanson, c'est comme partir dans l'inconnu. Ça nécessite de la persévérance, braver le découragement lorsque les mots viennent à manquer, ne pas s'impatienter.

« La #Musique a sept lettres, l'écriture a vingt-cinq notes ». Joseph Joubert. C'est lorsque l'on se lance dans l'écriture d'une chanson ou d'un poème que l'on découvre la sonorité des mots. Rédiger les paroles, c'est la première étape dans la composition, et les mots choisis, leur rythme, leurs sonorités, influenceront la mélodie.

« L'écriture, c'est passer le temps. La musique, c'est le faire passer ». Georges Perros. Le moment de l'écriture est un temps de patience, et surtout de doute. On manie les mots, mais on ne sait pas comment ils seront chantés. Le moment de la composition musicale est un temps d'engouement, où l'on a envie qu'enfin tout se concrétise, et prenne forme.

« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée ». Platon. Le temps du soulagement, lorsque la musique donne corps aux images, souligne les messages que l'on souhaite partager.

Chantons

« Pourquoi philosopher alors qu'on peut chanter ? » Georges Brassens. Les mots ont leur propre sens, la mélodie aussi. Une chanson n'est pas une dissertation. Nous n'avons été dans l'attente que de chanter, chanter, chanter, et quel moment de plaisir cela a été lorsque nous avons pu l'exprimer !

« Ce n'est pas en ouvrant la gorge d'un rossignol que l'on découvrira le secret de son chant ». Marcel Pagnol. Qu'est-ce qu'un joli brin de voix ? C'est la course au « chanter juste », mais peut-on apprendre le « chanter beau » ?

« Ce n'est pas l'encre qui fait l'écriture, c'est la voix, la vérité solitaire de la voix, l'hémorragie de vérité au centre de la voix ». Christian Bobin. L'émotion dans la voix donne tout son sens au texte, elle le crache, le murmure, l'épice, le souligne, le resitue, le justifie. Un texte de chanson que l'on lit n'a pas le même sens ou la même profondeur que lorsqu'il est chanté.

« Pouvoir encore regarder, pouvoir encore écouter, et surtout pouvoir chanter que c'est beau, c'est beau la vie ». Jean Ferrat. Que rajouter à cela ? Le chant comme l'écriture raconte la joie, les peines, le malheur, le bonheur, mais peu importe, que les émotions soient tristes ou heureuses, le chant les racontera d'une belle façon, et les rendra belles.

Le grand soir

« Chanter, il faut s'y jeter à tue-tête. A bras le cœur, à fendre l'âme. Avec un seul point au programme, celui de n'être sûr de rien ». Jean Ferrat. Le trac nous a paralysé, coupé le souffle, fait trembler. Il a fallu dépasser notre peur, dompter nos émotions et nous jeter dans le vide en se serrant les coudes, malgré notre angoisse de ne pas livrer des séquences musicales à la hauteur.

« Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie ». Rabindranath Tagore. Transmettre les émotions, n'était-ce pas notre plus grande préoccupation ?

«Une joie partagée est une joie double, un chagrin partagé est un demi chagrin ». Jacques Deval. Malgré le sujet grave traité par la pièce de théâtre, les passages oppressants, savoir que nous partagions ce moment avec nos proches nous a permis de garder le sourire, et l'espoir qu'un jour le mur disparaîtra.

« A la mélancolie d'une dernière représentation s'ajoute la tristesse que l'on ne pourra pas, demain, être meilleur ». Le concept de la représentation unique nous aura dans un premier temps paniqués, mais durant et après le spectacle, nous aura particulièrement frustrés. En effet, ce fut LE soir, pas de droit à l'erreur et pas de droit de revivre une deuxième fois ces magnifiques moments.

Que reste t-il ?

« L'écriture n'est pas la découverte de soi, mais la découverte des autres « que l'on a en soi », ou des autres qui nous entourent ». Eric-Emmanuel Schmitt. La rédaction et la composition de chanson ? Un drôle d'exercice, un peu schizophrène, une introspection, quelque chose qui permet de mieux se connaître.

« Ce n'est pas tant le chant qui est sacré, c'est le lien qu'il crée entre les êtres ». Philippe Barraqué. Le chant crée de solides liens, et surtout de beaux souvenirs collectifs.

« Autrefois, les hommes chantaient en cœur autour d'une table ; maintenant c'est un seul homme qui chante, pour la raison absurde qu'il chante mieux. Si la civilisation l'emporte, bientôt un seul homme rira, parce qu'il rira mieux que les autres ». Gilbert Keith Chesterton. S'empêcher de réaliser des choses car on ne se sent pas être le meilleur, c'est comme ériger des murs autour de soi. Un jour, on se réveille, on se heurte à ces murs, et on ne sait plus comment s'en sortir : c'est la fin de la liberté.

« Prenez le temps de chanter, de rire, de vous amuser. Tout le monde sait bien qu'après tout, la vie est souvent jolie quand on la prend du bon côté ». Charles Trenet.