La JCI (jeune chambre internationale), en vue de la célébration des cent ans de son organisation, aura présidé de nombreuses activités durant cet anniversaire, visant principalement à donner un nouvel élan, et entamer ainsi une nouvelle ère dans le processus d’obtenir une éducation viable, structurée de chaque communauté et parallèlement de pouvoir s’investir dans un apprentissage professionnel impliquant substantiellement la jeunesse camerounaise et mondiale. Cette seconde session se sera déroulée à l’hôtel des députés le vendredi 11 septembre 2015, avec la participation spéciale du Secrétaire Général de la JCI Arrey Obenson, venu des Etats-Unis afin d’amorcer cette célébration avec un appui fondamental sur la question de l’importance véritable de la JCI à travers les nombreux pays ou elle œuvre au quotidien.

L’implication de la JCI au Cameroun

La JCI composée en majorité des jeunes de 18 à 40 ans, est une organisation des plus structurées en parlant de planification des œuvres dont elle fait l’objet à travers l’ensemble du territoire. Les jeunes députés de la JCI au #Cameroun sont en général rassemblés dans des communautés encrées chacune dans des villes différentes. C’est ainsi que nous retrouvons le président national 2015 Perrin Kwenkeu qui à son tour, aura permit de rassembler des jeunes citoyens venus de toutes parts, mués d’une volonté expressive et sans faille à vouloir développer leur capacité en tant que citoyens actifs de leur communauté. Durant cet échange entre les hommes des médias et le panel présent, le jeune président national aura démontré l’impact que pouvait représenter la JCI au sein d’une communauté en citant de nombreux exemples dont il aura été l’investigateur durant sa présidence tel la protection de la petite enfance en réduisant par exemple le Paludisme en achetant des moustiquaires imprégnées,  la sexualité  dans les universités, de l’alcoolisme, l’organisation des conférences faisant objet de la lutte contre le terrorisme (la création du concept I Am Cameroun dans la cellule Yaoundé Excel dirigé par le président Mboutchouang Nghomsi Chancellin) entre autres. La présence du Secrétaire Général de la JCI mondiale a été le point focal de cette conférence, car durant son speech dont il aura élaboré une grande partie en anglais, Arrey Obenson a d’abord voulu féliciter la JCI Cameroun pour ses actions à travers toutes les villes et les universités ou elle était implantée. Revenant sur le besoin que devrait avoir la jeunesse à y adhérer, le Secrétaire général aura parlé des formations et des actions structurelles dont la JCI Cameroun aura fait l’objet depuis son implantation depuis 25 ans aujourd’hui. Le Cameroun  serait l’un des premiers pays de la sous région à avoir le plus grand nombre de communautés et de chambres au sein de la JCI en Afrique Centrale, preuve que son action serait réellement pris en compte par les jeunes citoyens camerounais. L’échange entre les médias et le Secrétaire Général et les médias aura également été porté sur la situation sensible dont le Cameroun ferait l’objet à l’instar des attaques de la secte islamique Boko Haram. Rasséréné dans ses idéaux novateurs, Arrey Obenson insistera sur la position que devrait adopter chaque individu face à cette nébuleuse destructrice en insistant sur l’implication personnelle de chaque citoyen camerounais, visant à s’unir avec les forces armées afin d’éradiquer le terrorisme qui sévirait grandement dans le septentrion. Assujetti à ces préceptes de reconstruction idéologique et d’évolution pas le moins du monde surannée, Arrey Obenson terminera son speech en invitant le maximum de citoyens à intégrer la JCI afin d’impacter chaque nation de son changement durable et révolutionnaire.   #Facebook #Internet