Les maux du siècle (à peine commencé) sont légion et de plus en plus efficaces pour pourrir la vie à l'humain. Il faut dire que les bipèdes que nous sommes sont experts en création de problèmes. 

Alors, si l'on prend les calamités de l'homo-sapiens actuel dans l'ordre, je dirais que la préoccupation de l'aspect physique est une priorité absolue et très largement bafouée. D'abord la lute contre l'obésité, qui est devenue un combat constant et une obsession de chaque minute, une priorité de santé mondiale, du moins pour certains, car avant de lutter contre l'embonpoint notre rythme de vie et les industries agro-alimentaires consacrent pas mal de leur temps à l'entretenir. Mon propos ne concerne évidemment pas les personnes dont les problèmes de santé engendrent cette calamité. Ce fléau est relativement nouveau si l'on prend en considération l'échelle temps du vingtième siècle et l'amplification des paramètres à risque dans les pays en voie de développement durant cette période.

L'Homme se cherche... et a du mal à se trouver.  

D'aucuns diront "la mode est un éternel recommencement !"...  Cela n'est pas toujours vrai. Ouf ! Car il est de plus en plus fréquent que des inconnus parachutés "stars" par des émissions de télé irréalité envahissent subitement (et heureusement temporairement...) les sites internet d'un niveau intellectuellement adapté, et soient promulguées icônes de la mode et du bon goût. 

 

Aujourd'hui, accoudé à un comptoir... (Je m'appelle Renaud, mais je ne buvais pas un café noir...) j'entendais un type avec un scalp à la mode actuelle, c'est à dire laissant apparaître le luisant de la carrosserie de son modèle des années 80, voir 90... s'offusquer d'avoir été considéré et insulté comme étant un skinhead... J'entrepris alors de lui expliquer la signification du mot anglais. Cela m'ouvrit une parenthèse cérébrale à propos de ces revirements de situations concernant l'histoire.

Il y a encore peu de temps, une des pires sentences de notre système judiciaire imposait le rasage du crâne pour les condamnés. La honte suprême ! L'humiliation totale, le déshonneur, l'opprobre... Aujourd'hui nous sommes loin de ces références pourtant récentes. Par ailleurs je me demande à quoi ressembleraient Elvis Presley et le sublime Mike Brant revêtu "d'un casque en peau de crâne". Certainement que leur pouvoir de séduction en prendrait un sérieux coup. A moins que ce ne soient malheureusement nos goûts qui ont changés. Savamment conditionnés par un média inquisiteur et étudié pour nous manipuler, nous sommes devenus des pantins à la merci d'une société qui nous domine et nous laisse croire que sa mission est de nous apporter le bonheur.

Au milieu de ces excès nous caractérisant chaque jour d'avantage, le tatouage, art tribal né bien loin des banlieues, occupe actuellement des hectares de peau humaine sans que l'on puisse prédire quelles vont en être les conséquences. Pour ma part, petit terrien terre à terre, je me demande à quoi va ressembler une dame de 80 ans tatouée de la tête aux pieds ! Il y a tout lieu de croire que c'est dans les plis de sa carte au trésor que se cachera la vérité... Mais laquelle ?   #Bien-être #Société #Consommation