Je croisais il y a peu un jeune Rom, la jonquille à la main. Aujourd'hui on fête le travail, ce "tripalium" latin qu'on place sur le cou des chevaux pour les forcer à suivre le sillon, sans prendre les chemins de traverse. Journée du 1er Mai. Le jeune Rom est là. Sur une avenue, des migrants syriens qui n'ont plus que des pancartes pour dire leur existence en attendant leur retour... Ils s'en excusent à l'avance. Poussettes et caddies se remplissent des restes de repas, avant le passage du tri sélectif.

 

Ils y croyaient peut-être à nos discours humanistes, ces exilés du droit de consommer, consumés au brasier du désir. Quel humanisme? Celui de Montaigne fustigeant dans ses Essais, les barbaries de nos Conquistadors? Ou celui de Rabelais et de ses moutons de Panurge?  Masque de la bonne conscience, forte de son impuissance, la morale agace. Cela rappelle Prévert et ses enfants le nez dans la misère. Prototype de ce refus de penser la sortie inventive de ce discours du constat.

 

La morale est discours de la forme, sans réel contenu. On regarde cet exil de la misère, ces enfants de la mendicité, ces hommes et ces femmes de la fugacité de nos certitudes.

On célèbre la tribu de ceux qui travaillent en ce 1er Mai. Il y a aussi toutes ces autres valeurs que l'on rappelle à d'autres moments de l'année: journée de la femme, de la gentillesse, journée des voisins, etc. Quand une société n'a plus de valeurs politiques collectives pour se maintenir, on invente des ersatz de croyances. Parmi elles, la conviction bien ancrée que la France est la patrie des Droits de l'homme et du citoyen. Parmi ces droits, ceux qui furent proclamés en 1958, il y a le droit au travail, à la dignité.

 

Les exilés sur le terre-plain qui sépare la nationale le savent bien. Ils occupent l'entre-deux, la frontière au milieu des deux sens de la circulation. Ils attendent dans ce lieu immobile. Ils posent une question politique. Où sont leurs droits? Aux ronds-points des enfants et des femmes, quelques hommes cueillent du muguet. El les gens du quartier de se plaindre de la dégradation. Ce matin j'ai croisé au marché un jeune Rom, du muguet à la main.  

 

Quel modèle démocratique rejette la jeunesse?

La fête des mères c’est tout simplement commercial

Encore une fois, la guerre n’est pas la bonne réponse face au terrorisme #Immigration #Chômage #Emploi