Dès les premiers jours de Juillet, les citadins quittent leurs pavillons de banlieues pour rechercher d’autres espaces, d’autres horizons, propices au dépaysement, à l’évasion, aux rêves, au repos mérité après onze mois de stress, de routine et parfois de lassitude. Qui en Bretagne, qui en Provence, qui au pays basque, qui sur les plages océanes, qui en Auvergne, qui dans les Alpes ou les Pyrénées, qui dans le Larzac ou l’Aveyron… Tous veulent aller ailleurs ! Ailleurs pour "être mieux" l’espace de moments où on rencontre et connait d’autres gens, de moments où on découvre les spécialités culinaires authentiques de notre terroir si fécond dans sa richesse, sa créativité et ses talents.

Publicité
Publicité

Ici, on est en France !

En Juillet ils arrivent en famille bien sûr, en "terre promise", accompagnés de leurs caravanes ou de leurs tentes, parfois attendus à l’hôtel ou dans un gîte rural. Tous pensent au bermuda, au maillot, débardeur, sandales, boules de pétanque, barbecue et apéritifs conviviaux accompagnés d’olives. Ils suivent avec intérêt les étapes du tour de France et participent avec enthousiasme au bal des pompiers, le bal du 14 Juillet. L’accordéon reprend ses droits et le drapeau tricolore est arboré, honoré et respecté. La France est fraternelle en ces instants.

Rencontres

Ils sont en #vacances tout simplement et sympathisent spontanément avec les "colocataires" du mois de Juillet. Mais… Fin Juillet, les "peaux rouges des juillettistes" vont croiser les "visages pales des aoûtiens".

Publicité

Dans un cafouilleux chassé/croisé qui souvent use la patience des uns et des autres… Le prix à payer pour rentrer à la maison et reprendre les routines quotidiennes pour certains? ou le graal si attendu pour les autres ! A chacun son tour… Les Aoûtiens, à défaut d’avoir participé au bal des pompiers du 14 Juillet profiteront des feux d’artifice du 15 Août. La mer sera aussi chaude et la montagne aussi belle ! Les vacances se ressemblent.

Bientôt le mois de Septembre s’invite sur le calendrier et il faut raccrocher la caravane, plier la tente, refaire les valises du retour, saluer et remercier les propriétaires du gîte, le directeur de l’hôtel et tout le personnel dévoué et souriant… En cet instant, tous garderont surtout les bons souvenirs de détente, de complicité et de convivialité. Bien plus que les glaces aux fruits et à la crème chantilly, ils se souviendront du Kig ha farz breton, de la choucroute alsacienne, de l’axoa basque, de la bouillabaisse provençale, de la potée auvergnate, du cassoulet toulousain… Et aussi des vins du terroir : des Corbières à la Moselle, sans oublier la Bourgogne, le Bordelais et tant d’autres appellations qui participent au patrimoine de la France.

Mais surtout des rencontres amicales qu’ils se promettent de renouer dès l’été prochain ! "Promis on se téléphone"…C’est tout ça les vacances d’été…

Le monde est déjà devenu fou !

Les 80 printemps du front populaire #Voyage #Été