Engluée dans une liste interminable d'associations de défense de ceci et de cela, la France croule sous les préceptes, les règles, les opinions indiscutables. La mainmise des associations cautionnées et subventionnées par un groupuscule gouvernant tendancieux, opère selon un modèle quasi chirurgical pour impliquer le peuple dans ses réactions les plus intimes. En d'autres termes, l'intégrité, la bonne moralité et jusqu'à l'équilibre mental des citoyens, sont remis en question sans ménagement si l'opinion de ces derniers diffère de celle admise par le système. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère de la terreur.

Les débats ridicules concernant le burkini... (le citer par ce nom c'est déjà lui donner de la valeur. Pour ma part je l'appellerais volontiers torchon de bain...) n'est qu'un petit cailloux au milieu d'une montagne. Si ces femmes se trouvent belles vêtues comme des hommes grenouilles, bien leur fasse. Pour ma part je pense que des moyens pacifiques peuvent lutter efficacement contre l'obscurantisme, mais seulement si nous sommes nous-mêmes exempts de toute critique. Ne soyons pas baignés d'eau tiède, cette demi-mesure profite tant à l'extrémisme. Baignons-nous en string et mono-kini, montrons à quel point nous sommes heureux de notre civilisation. Soyons outrageux, exhibitionnistes, démontrons à quel point tout se passe si bien dans notre civilisation si avancée, si exemplaire...  

Ah bon ? Vous n'êtes pas convaincus par votre modèle de vie ?

Donc pas étonnant que s'infiltrent des tendances subversives et destructrices. La perfection n'est pas perfectible ! Une nation exemplaire n'est pas poreuse, elle est enviable et on l'imite. Au contraire, sujette à des attaques permanentes visant à s'adjoindre le soutien de ceux qui ont conscience de la dégradation des institutions, des fondements et des valeurs d'une civilisation branlante, la société en déclin attire les convoitises de nouveaux peuples moralisateurs. Le terreau des religions a toujours été le malheur des peuples. Un peuple heureux n'a que faire de se raccrocher à un hypothétique soutien divin.

Tous ces débats stériles et mortifères profitent à une caste politique en mal d'existence. Ce vieil adage "diviser pour mieux régner" n'a jamais si bien vécu. #Immigration #Démocratie #Association