Dans un livre qui va sortir prochainement et abondamment analysé par la presse, on apprend que le Président Hollande a livré sa vision du quinquennat qu’il a accompli, en termes d’échecs et de succès. La Président Hollande estime qu’il n’a pas eu de bol avec la question du chômage et qu’il a sous-estimé l’état piteux de l’économie française que lui a laissé Nicolas Sarkozy en 2012. Hollande passe en revue son quinquennat, sa propre vie et ses attentes pour la France en cognant particulièrement sur Nicolas Sarkozy qu’il estime comme étant un Président nombriliste, qui ne pense qu’à lui et qui se sert de l’intérêt général pour mieux réussir son propre destin personnel.

Publicité
Publicité

Il estime que Nicolas Sarkozy est un opportuniste, un grand bateleur de foire et qui va peut-être gagner contre Juppé et Fillon qui sont moins bagarreurs et moins combatifs. Son livre bilan plus que testament est un moyen donné à Hollande de faire par anticipation le bilan de son quinquennat et de se positionner à Gauche, une Gauche délabrée, bavarde, pleureuse, délitée et qui ne sait pas comment faire pour contrer la Droite française et surtout l’extrême Droite pendant l’élection présidentielle de 2017.

Une stratégie

Hollande est stratège. A travers ce livre bilan il veut simplement montrer que le PS dans sa forme traditionnelle est mort, que les écolos sont au fond du trou, que Montebourg/Hamon, malgré la primaire à Gauche, ne sont que des faire-valoir, que Mélenchon est abstrait et inexistant et que lui seul, Hollande, peut faire exister la Gauche face à un Nicolas Sarkozy dont il pense qu’il sera le vainqueur de la primaire à Droite.

Publicité

Hollande préfère Sarkozy à Juppé et Fillon car il espère que Sarkozy sera candidat et que lui peut être le seul à Gauche capable de le battre. Dans ses conversations intimes ou confidentielles, Hollande, comme d’habitude, met deux fers au feu. Il dit à la Gauche et à la Nation française qu’il n’est pas sûr de se présenter à l’élection présidentielle en 2017 car il estime qu’il a échoué dans sa première partie du quinquennat. Mais dans le même temps, malin comme un lièvre et une carpe, il pense que la Gauche est tellement à nu que lui-seul permettra à celle-ci de battre Sarkozy et de se retrouver au deuxième tour contre Marine Le Pen. Voilà pourquoi Hollande a accepté les primaires et, en tant que Président sortant, il veut se mettre au niveau des militants. C’est un gros malin car il a plusieurs fers au feu. Fabius doit s’en mordre les doigts car il a traité Hollande de Flanby et l’a longtemps sous-estimé. Le Flanby a fait de Fabius le looser à l’élection présidentielle, le Président du Conseil constitutionnel.

Publicité

Et la droite ?

Hollande souhaite que Sarkozy gagne les primaires à droite pour mieux le tuer au cours de l’élection présidentielle, même si le bilan de Hollande est décrié partout, par ses partenaires et par l’opposition. Hollande a un problème de communication comme je l’ai toujours dit. Il est entouré d’incapables qui ne savent pas vendre en matière communication ses réformes. Dommage, je suis de droite, je ne vote pas pour Hollande, mais je reconnais que c’est un bon gars mais entouré d’incapables en matière de communication.

Il faut que #François Hollande utilise cette dernière cartouche de ses conversations intimes ou confidentielles pour transformer une situation désespérée actuellement en mettant en place une équipe de communicants plus brillante que l’actuelle. A la Droite d’intégrer le modèle Hollandais qui varie en permanence pour mieux ajuster sa stratégie pour une victoire à l’élection présidentielle. En France on l’habitude de chapelles parce que l’on est étroit d’esprit, je suis à Droite et je suis pour l’ouverture intellectuelle. Que Nicolas Sarkozy en profite pour mieux construire son programme et sa stratégie lors de la primais de laquelle il sortira vainqueur pour battre Hollande devant les Français et le monde. #Élections #Président de la République