Notre société se féminise, c'est une évidence. La ##Famille n'est que l'ombre de ce qu'était la cellule protectrice et joyeuse du siècle dernier. Aujourd'hui tout le monde porte la culotte et manie la clef à molette. Les gosses sont élevés par les écrans plats et les consoles de jeux, et passent davantage de temps avec une nounou qu'avec leur propre mère. Il y a une confusion totale des rôles, une fusion des sexes et des idées, l'humain perd son identité physiologique originelle.

Ce désordre explosif favorise les divorces et implique de graves changements comportementaux. Lorsque l'équilibre de la #famille est remis en cause, s'installe alors une fragilité qui profite aux agressions psychologiques telle que le stress et l'anxiété, le doute et la perte de confiance. Le modèle universel du couple, qui concerne aussi les animaux, est rompu. Les machos ont du souci à se faire ! Pourtant la barbe est à la mode, même les plus efféminés la portent, à croire que le modèle du mâle (macho en espagnol) plaît toujours. Dans l'apparence, du moins...

Un chemin vers la paix ?

L'homme, le mâle, est en pleine mutation. Du moins pour une certaine part d'entre eux. La féminisation du "sexe fort" n'est pas nouvelle. L'histoire de l'humanité fait état de ce "virage" dans de nombreuses civilisations. Si cela pouvait amener le Monde vers la paix, ce serait très utile. Au sein de la cellule familiale, cela conduit à la sous-traitance de plus en plus intensive des tâches anciennement dévolues au père ou à la mère, l'identité des intervenants et la répartition des rôles étant devenus floue et indéterminée. La conséquence essentielle est la rupture des enfants avec l'autorité, cette dernière étant devenue anonyme, quasi inexistante, absente du couple par manque de représentation physique. 

Pourtant le chef est indispensable dans toute société, quelle soit animale ou humaine. Il devrait être le point de référence du groupe, celui qui tranche en cas de litige. Il est supposé être le garant de la sécurité de la famille. C'est du moins l'image que l'on gardera d'un temps révolu. Je me demande quel créateur de génie va pousser les femmes à porter la moustache. Aucun doute que cet écroulement physiologique du mâle conduira à de profonds changements génétiques dont les résultats apparaîtront dans quelques milliers d'années. La société bisexuée des escargots est en pleine progression. Il serait grand temps de mettre les derniers machos à l'abris. C'est une race est en voie d'extinction.      #Enfance #Humour