'#Comment', pour le #Larousse numérique : "Interroge sur la manière ou le moyen", suivi en langue courante, de 'est-ce que', et pour exemple : 'J'ignore comment cela s'est passé'. Sans complément, Larousse nous dit que c'est une "incitation à répéter quelque chose qu'on n'a pas entendu". Exprime la surprise, le regret, la réprobation, l'indignation. Vous savez le "comment" pour faire répéter, et plus poli que le "hein", très quelconque. On pourrait penser que "Comment ?" est utilisé principalement par les enfants. Par de jeunes êtres avides de connaissance. Comme si les adultes devaient tout savoir. Pourtant, dans la vie, dans celle de tous les jours, le "comment" sort de toutes les bouches. Des questions, l’adulte s’en pose toute sa vie et heureusement.

Publicité
Publicité

Quelle serait la vie si l’on naissait avec toutes les clés, toutes les certitudes, toutes les réponses. Et bien non, toute la journée on se pose "les" questions et l’on tente d’avoir "des" réponses. "Comment va se passer le changement d’heure ?" a fait partie des principales interrogations ces jours. Et il s’est passé plutôt bien ! Une heure de moins donc une heure de plus à dormir. Il n’y avait pas de quoi fouetter. "Comment Halloween a pu s’imposer ainsi en France ?" Encore une interrogation fondamentale. Mais qui a une réponse. Grâce à des fabricants de déguisements qui ont flairé le bon coup, il y a une vingtaine d’années. "Comment Flavie Flament a-t-elle pu garder le silence si longtemps ?" Elle seule a la réponse. "Comment François Hollande a-t-il pu se 'suicider' politiquement à travers le livre des deux journalistes "amis" du Monde ?". Pour les plus politiques des Français: "comment Sarkozy a-t-il pu dire en 2012 qu’il renonçait à la politique ?" ou encore "comment Marine le Pen ferait-elle pour gouverner un pays ?".

Publicité

Des comment, on s’en pose toute la journée, des futiles: "Comment Hanouna peut-il être autant payé ?" , ou des plus courants : "Comment mes impôts ont-ils pu autant augmenter ?", et aussi des plus graves: "Comment vais-je pouvoir me remettre de cet attentat ?"

Comment expliquer autant de "comment" dans une langue si riche?

Notre langue est l’une des plus riches au monde, l’une des plus compliquées. C’est ce qui fait son charme, ce qui fait que la langue de Molière inspire autant la culture. On pourrait trouver des formules édulcorées pour entamer une phrase qui mènerait à une interrogation. "Diantre, quelle valeur fondamentale est-elle obsolète désormais pour ainsi conduire les Français à avoir de plus en plus de défiance face au vivre ensemble". Surprise, ce n’est pas "comment" mais #Pourquoi que les Français emploieront. Pourquoi les Français défient-ils le vivre ensemble? C'est moins joli mais plus percutant. Et oui, comment ou pourquoi, ces mots d’enfants présents chaque jour dans les discussions... des adultes.