En retard, en retard , nous sommes toujours en retard. A l'heure d'internet, la France traine encore  une constitution datant de 1958, qui instaure une monarchie républicaine cacochyme engluée entre 2 chambres consulaires datant de Napoléon, dont une n'a qu'un rôle consultatif. Un code fiscal qui, pour un économiste doit représenter 2 ans d'études supplémentaires.  Il est impératif d'ouvrir le chantier de la 6ème République. ET VITE !

Les discours politiques démarrent, il ne faut plus nous la faire à l'envers.  Ce sont les mêmes qu'il y a 5 ans, qu'il y a 30 ans, qu'il y a plus.

La sécurité, l'Histoire nous a démontré que la lutte contre le terrorisme est possible, mais pas comme nous le faisons aujourd'hui. Nous sommes le 3ème marchand d'armes dans le monde et nous avons peut être armé les terroristes qui nous frappe !  Lorsque les terroristes sont recrutés dans leur pays d'origine, entrainés dans une contrée lointaine pour finalement revenir commettre leurs barbaries en France, ils sont Français, aux Etats Unis, ils sont américains, en Belgique, ils sont Belges. Nous sommes les grands Fabricants de ces terroristes au final, n'est-ce pas ?

Une #Politique Agricole qui repose à 50 % sur des subventions éloignant les producteurs de la réalité économique, mais éloignant aussi le consommateur. Certaines Industries chimiques qui semblent hors de contrôle et obtiennent des autorisations qui, aujourd'hui, sont scandaleuses. 

Il faut moderniser, réinventer la politique. Cela ne passera que par une 6ème République et donc une nouvelle constitution plus démocratique ouverte vers les citoyens. Il y a dans le monde de nombreux pays politiquement plus en avancés que la France. Pourquoi ne pas s'en inspirer ?

 

Allons chercher chez les autres ce que nous ne sommes plus capable de créer

La Suisse, la Belgique, le Vénézuela,  la Tunisie, la fameuse exception Française ? C'est maintenant qu'il faut la mettre en place. Une nouvelle constitution où l'action citoyenne sera plus exigeante, la démocratie participative ne déléguant plus à une minorité les choix et les décisions. Les votes seront véritablement l'un des moyens de consultation des citoyens.

Le chantier doit s'ouvrir aujourd'hui mais pas avec les candidats actuels, la date est périmés depuis 1958, ils n'ont rien accompli, je dirais même qu'il trainent des pieds, la place est confortable et le système en place peu responsabilisant. Il existe des mouvements pour la 6ème république hors partis : il faut les concerter,  ils ont déjà des projets de création d'une assemblé constituante. Nous ne pouvons pas attendre des responsables politiques actuels une proposition dans ce sens, Arnaud Montebourg qui semblait pour certains le porteur de la 6ème République en 2007 ne l'évoque même plus aujourd'hui dans sa campagne des primaires. #Élections