Depuis les attentats de Charlie, de Paris, de Nice, on entend de toutes parts des accusations terribles contre l'#Islam et les musulmans. Et pire, des agitateurs crient à l'invasion, à la colonisation et à la guerre civile du fait de l'incompatibilité de l'Islam à la République française, de sa violence dogmatique et de sa volonté d'hégémonie. Mais ces accusations souvent hystériques cachent mal la réalité que chaque français constate au quotidien : La majorité des français musulmans sont pacifiques, joviaux, et aiment la #France et les français. Il faut dire d'abord qu'il n'existe pas de "communauté musulmane" homogène en France. Il existe des communautés turques, sénégalaises, algériennes ou marocaines, souvent en concurrences entre elles. Il n'y a pas d'unanimité entre les différentes communautés de religion musulmane qui parfois préfèrent s'associer aux collectivités locales de la République contre une autre communauté pourtant musulmane. Il n'y a aucune unité. On peut dire que la "Oumma" (La grande communauté universelle des musulmans) est satellisée et totalement désorganisée depuis la disparition du Califat Ottoman il y a 100 ans.

Guerre impossible, les intégristes musulmans faibles et divisés

En outre, faisons les comptes autant que ce peut avec les chiffres de l'INSEE qui estime à 6 millions le nombre de musulmans français. Un chiffre assez stable depuis de nombreuses années du fait de la disparition ou du retour au pays des premières générations. On peut considérer que les deux tiers de ces musulmans sont des femmes et des enfants. Ce qui laisse 2 millions d'hommes de toutes les ethnies dont beaucoup de personnes âgées. Appliquons le taux important de 10% de ces hommes prêts à faire le djihad en France si on leur en donnait les moyens, soit 200 000 combattants potentiels. ça peut paraître beaucoup si ces 200 000 hommes se révoltaient d'un coup, mais ils ne représentent somme toute que 0,3% de la population française. Ils seraient dans une impossibilité structurelle de vaincre ou conquérir les 99,7% restant qui dispose de la police, la gendarmerie, l'armée, les chars Leclerc, les Rafales et les Mirages, la bombe atomique et enfin les alliances de l'Otan et de l'Europe. Prenons exemple de l'auto-proclamé "califat islamique" en Syrie. La guérilla en Syrie n'aurait pas tenu une seule journée si elle n'avait pas été soutenue par l'Otan, la France, l'argent des Saoud et le soutien d'Israël. Il faut espérer qu'une insurrection islamique en France ne recevra pas les mêmes soutiens...

Le peuple musulman aime la France

Mais plus encore que ces impossibilités structurelles, les éventuels rebelles islamistes se trouveraient face à une révolte des français musulmans contre eux. Car l'immense majorité aime la France et, comme ses anciens dans toutes les guerres précédentes, se battra pour elle. Des médecins, des professeurs, des policiers, des militaires, des fonctionnaires, des ingénieurs mais également des philosophes, des historiens, des économistes. Tout ceux-là seront volontaires pour protéger leurs concitoyens français, leurs propres familles, et écraser la barbarie islamiste en première ligne. Il faut bien comprendre que le peuple #musulman s'est adapté à toutes les dictatures de son histoire médiévale ou contemporaine, et qu'il est idiot de prétendre qu'il ne peut pas s'adapter à un système démocratique moderne qui lui confère plus de droits individuels qu'il n'en a jamais eu dans son histoire. L'Islam est totalement soluble dans la République française, et les musulmans aiment les utopies sociales de liberté, d'égalité et de fraternité universelles qu'elle poursuit. Bien que certains médias et politiciens s'évertuent à faire détester les uns par les autres, la grande majorité des musulmans aiment la France et la servira armes à la main en cas d'agression de qui que ce soit... Il n'y a que les aveugles du cœur et les fauteurs de guerres civiles qui ne veulent pas le voir.