Christophe Béchu, maire (LR) d’Angers se serait retrouvé assailli de questions après avoir censuré une affiche du groupe musical Soviet Suprem qui donnait hier soir un concert à Mûrs-Érigné (proche banlieue d’Angers). Et il s’est embourbé en approuvant sans doute, sur le site de com’ de sa ville et municipalité, un argumentaire surprenant… Protestant contre ‘’la lessiveuse médiatique’’, il a réuni, mercredi dernier, une conférence de presse pour assurer qu’il n’était ni homophobe, ni hostile aux campagnes de prévention du HIV. Jusque là, tout est (presque) vrai… D’ailleurs, Alain Juppé, dont Christophe Béchu est l’un des soutiens, a fait savoir qu’il n’aurait pas fait retirer les affiches qui choquent le maire d’Angers.

Publicité
Publicité

C’est vérifiable… Moins vérifiable est l’info selon laquelle l’affiche officielle de prévention du ministère de la Santé aurait offert prétexte au groupe Soviet Suprem de se faire censurer aussi la leur… L'affirmer serait de la #Désinformation.

Désinformation et détournement

Bien évidemment, l’idée de suggérer que François Fillon et Alain Juppé pourraient se mettre en couple n’est pas que de mon fait. Dans un récent article sur Blasting News, je l’évoquais au xième degré, mais je ne soupçonne aucunement Soviet Suprem de m’avoir piqué l’idée (et inversement, j’espère). Leur affiche parodie l’officielle et laisse supposer qu’elle a obtenu l’approbation du ministère de la Santé. On voit Alain Juppé et François Fillon enlacés, le logotype du ministère, mais le message est fort différent : ‘’Stopons (sic) le virus libéral – préservatifs/abstention’’, et ‘’avec un collègue’’, lit-on à la place du slogan ‘’avec un amant, avec un ami, avec un inconnu’’.

Publicité

Et là, je ne suis pas tout à fait sûr que l’affiche de Soviet Suprem ait été jamais imprimée, encore moins soumise à la mairie d’Angers, et partant, tout autant censurée que l’affiche officielle. D’ailleurs, cette affiche détournée ne fait aucunement mention du concert du groupe, avec Royal Kopek (lequel n’a d’ailleurs, sauf erreur de ma part, pas été non plus été annoncé sur le site de la Ville d’Angers). Je ne suis même pas sûr que l’événement ait été accompagné par la diffusion d’une affiche du groupe... En revanche, je ne serai pas étonné qu’elle figure à proximité des bureaux de vote de la primaire de la droite et du centre, car le fichier circule beaucoup sur les réseaux sociaux…

Souvenirs, souvenirs

Ce n’est pas la première affaire d’affichage ayant fait du bruit à Angers. Je me souviens en particulier de celles d’un groupe de copains libertaires qui avaient donné lieu à un fameux procès au tout début des années 1970 (ou la toute fin de celles de la décennie précédente). J’ai oublié la date, mais pas les textes : ‘’Jeunes, votre avenir à 80 ans, un képi, plus de prostate’’ (allusion au général de Gaulle, silhouetté sur l’affiche) et ‘’Quand on est c.., on est c… ; quand on est encore plus c…, on est militaire’’.

Publicité

Ce qui, en la cité angevine de garnison (École d’application du Génie, un régiment alors), fit réagir le commandant de la place d’armes. Procès houleux il y eu, avec présence de Jacques Prévert, et du caricaturiste Siné. Ce dernier après quelques échauffourées avec des gardes mobiles devant le palais de Justice, se vit déchirer tout le dos de son blazer par on ne sait qui. L’issue fut des condamnations fermes… Heureusement, les mentalités ont évolué. Voyez la page Facebook de Soviet Suprem et leurs multiples détournements de personnages (ainsi Ronald Macronald’s, la ‘’grande promo sur la viande mexicaine, musulmane’’, &c., de Deliveroux avec une photo de Donald Trump, ou encore la mousse de Ménard, mousse de c..nard). De quoi crouler sous les amendes et passer des années à l’ombre voici un demi-siècle. Ce qui est sûr, c’est que la désinformation ne date pas d’hier. Souvenez-vous, en 1981, il se répandait, avant l’élection présidentielle, que François Mitterrand allait supprimer… le PMU. Et avec les placets du siècle de deux Louis, ce n’était guère mieux avant. #Alain Juppé #François Fillon