Chers #Médias,

Je suis déçue. Déçue de vous. Déçue de votre propagande qui plébiscitait Hillary Clinton, et ayant décrit Trump comme un affreux monstre sexiste et raciste. Alors oui, peut-être qu'il l'est. Peut-être qu'il n'est pas le bon Président des Etats-Unis. Mais il a été élu démocratiquement. Votre propagande pro-Clinton n'a pas fonctionné. Et puis, à quel moment avez-vous parlé de ces deux autres candidats invisibles ? Jamais ! Quand comprendrez-vous que vous devez décrire le monde tel qu'il est, et non pas comme vous le rêvez. Votre métier n'est pas de faire de la propagande. Votre métier est de décrire objectivement le monde. Vous m'avez déçue. Et je ne suis pas la seule. Ce vote était anti-système. Tout comme le Brexit. Le monde en a marre de vous, de votre propagande. Vous méprisez la classe moyenne par vos critiques. Vous ne respectez pas leurs opinions. Le plus grave c'est votre manque de culture, c'est votre oubli de l'histoire. En 1956, vos pairs ont utilisé les mêmes odieuses méthodes pour décrédibiliser le candidat Républicain le général Eisenhower. Aux yeux des journalistes de l'époque, il présentait les mêmes défauts que Donald Trump. Selon les médias européens et américains, il n'avait aucune expérience politique, il n'avait exercé aucun mandat d'élu, et à les entendre, il risquait même de déclencher la troisième guerre mondiale. Il a été brillamment élu malgré la campagne médiatique orchestrée contre lui. A méditer !

En France

Pour parler de la France, vous diabolisez Marine Le Pen depuis qu'elle est Présidente du parti du Front National. Vous diabolisez ses idées. Mais quand comprendrez-vous que plus vous la diaboliserez, plus les gens voteront pour elle ? Les médias, vous vous devez d'être objectifs. Plus vous diaboliserez ces gens, plus les électeurs seront convaincus qu'ils votent contre le système. Le candidat que vous détesterez le plus, sera le plus plébiscité (la preuve ici) ! Les gens ne croient plus en vous. Ils vous voient comme des détracteurs de la bien-pensance. Ils vous perçoivent comme des personnes prêtes à tout pour servir vos intérêts. Je ne peux plus vous faire confiance, quand j'ai vu la censure en action sur cet article précisément. #Lettre ouverte #Diabolisation