La France s’interroge et se demande qui sera le prochain président de la République en 2017. Le PS va organiser ses primaires en janvier. La Droite aura organisé les siennes en novembre et le candidat sera connu. Personne ne sait si le Président Hollande va se présenter ou non. Les Français sont désespérés car ils ont l’impression de ne pas être gouvernés. Ils rejettent #François Hollande et sa politique globale. Ils ont raison car Hollande était entouré d’incompétents, incapables sur le plan de la communication de mettre en évidence ses réussites au plan national et international. On peut ne pas aimer Hollande, mais il faut reconnaître que c’est sous sa gouvernance que les Rafales, avions de chasse de Dassault, ont été vendus à l’Arabie Saoudite, à l’Egypte, au Qatar et à l’Inde. Bravo Messieurs Le Driant et Hollande.

Hollande ne doit s’en prendre qu’à lui-même car il a été incapable de mettre en valeur ses réalisations positives de son quinquennat. Les Français dits de souche et communicants, incapables d’expliquer les réalisations du gouvernement, doivent laisser la place à d’autres Français (comme ceux issus de la diversité mais compétents professionnellement) pour mettre en place la communication gouvernementale sur la base de tous ces éléments, on peut, sans se tromper, avancer deux propositions fortes :

  1. La primaire à Droite comme à Gauche est devenue le premier tour de sélection pour celui qui sera élu au deuxième tour des élections.
  2. Tout le monde s’accorde à dire que Marine Le Pen sera présente au second tour. Les choses sont beaucoup plus compliquées que la réalité politique présentée par les sondages. Le Front National n’a pas d’alliés politiques pour l’instant dans le paysage politique français. Le Front National français n’est pas le Front National autrichien et il ne peut compter que sur lui-même. Pour toutes ses raisons je pense, et contre la majorité des éditorialistes français, que Marine Le Pen ne sera pas au deuxième tour comme je l’ai déjà écrit ici et maintenant sur Blastingnews. Je peux me tromper, ce qui est normal, mais je pense que le candidat LR retenu le 27 novembre sera élu Président de la République. Dans ce contexte d’élection, le Président LR élu doit proposer une vision et un projet à la France pour que sa gouvernance politique pendant 5 ans soit clairement identifiée.

Le Président LR élu devra très vite prendre les décisions pour réformer la société française en tenant compte de l’urgence des réformes et de la vraie vie des Français. Que la classe politique française s’entoure des éléments issus d’associations pour une nouvelle gouvernance de la France qui en a bien besoin. Il est utile et nécessaire de réformer la gouvernance de la France en s’appuyant sur toutes les forces vives, intellectuelles et pragmatiques de ce pays, Français issus de la diversité et professionnellement compétents, société civile et syndicats. Ce n’est pas un vœu pieux, mais une trajectoire rationnelle de méthode pour la nouvelle gouvernance du candidat LR élu en 2017 à la tête de la France éternelle, qui deviendrait moins bavarde, moins oiseuse et plus rationnelle grâce à ses dirigeants politiques de la Droite LR du Centre qui doit favoriser le rassemblement de la Franc éternelle. #Alain Juppé #Nicolas Sarkozy