On peut parler des jours fragiles lorsqu’on atteint, ce que l’on appelle les « Etats limites ». On aperçoit un physique « vulnérable » qui, en réalité, l’est dès la naissance mais peut l’être davantage s’il n’est pas entouré des soins nécessaires l’aidant à résister et donc à survivre. La fragilité, au-delà du progrès scientifique et des technologies, peut-être une donnée qu’on tente souvent de dissiper sauf qu’elle s’affiche présente dans l’existence de chacun. Il se trouve parfois nécessaire de se laisser submerger par sa propre fragilité, une prise de conscience qui explique qu’on ne peut pas toujours compter sur soi-même. Avouer un manque et une auto-insuffisance conditionneront finalement notre « aptitude à la relation ».

Pour être plus explicite, quand on est fragile, on développe ce besoin de dire à l’autre « aide-moi ! Sois avec moi ! Ou encore tends-moi la main ! ».

Publicité
Publicité

Certes, l’idéal serait d’avoir une réponse de la personne à qui on demande de l’aide, de l’avoir près de soi afin de se sentir enfin protégée. Mais ce qu’il faut retenir par là est que le fait de se montrer autant vulnérable peut s’avérer très positif, car on exprime un certain manque qui conduit vers des relations n’étant pas basées uniquement sur la lutte du pouvoir, la performance ou encore la compétition mais plutôt sur des relations d’attention, de partage et de solidarité qui nous feront grandir et ce, malgré la non-réceptivité de la personne attendue, censée nous apporter son précieux appui.

Nous a-t-on privé du sentiment de fragilité à tort ?

Finalement Ce n’est pas plus mal de se montrer fragile, je pense qu’étant adulte, on devrait réapprendre le ressenti de vulnérabilité ; chose qui nous a été longtemps interdite durant notre enfance.

Publicité

En effet, on nous a souvent appris à se protéger de tout sentiment de fragilité et pourtant, il suffit de vivre certaines expériences (parfois très dures) qu’on finit par se rendre compte à quel point on peut être faible, anéanti voire étouffé par l’incapacité à gérer seul ces grandes manifestations d’impuissance. Ces dernières au fil du temps peuvent au final engendrer de nombreuses tensions, difficiles de s’en débarrasser. #France #Santé #Fragilité