#Consommation L'argumentaire politique du Fn est vendu sur les lignes défensives de la famille, de ses traditions et du tout sécuritaire. Or la société française a de toute manière abandonné ses traditions. Et la France d'extrême droite, #François Fillon compris entendent défendre la France traditionnelle celle des Français d'abord explicitement exposée par les seconds, celle de l'héritage chrétien retranchement des deux. Cependant le choix de la société qui est ouvertement fait en France est celui de la course en avant pour la société de consommation destructrice pour la planète et vil d'un point de vue comportemental. L'attitude est de vouloir un maximum de biens de consommations uniformes atones, aux normes aléatoires.

Publicité
Publicité

La volonté des extrêmes droites est de faire diminuer la population française en nombre, dépérissant et déclinant culturellement. Il n'y a aucun sens, aucune rationalité à ces préférences. Les produits achetés sont de moins en moins bonnes qualités ou viennent de l'étranger. On connait l'inanité historique, l'impotence du colbertisme (dont même un Jean-Luc Mélenchon est adepte).

#Histoire La France est une terre d'accueil, elle a toujours été un carrefour des populations européennes et au delà. Elle en la responsabilité historique. La France est l'impérialisme économique et religieux. Elle a pratiqué la traite humaine jusque dans les années 1970 officiellement. Elle a fait rêver à des hommes particulièrement un monde de travail où ils connaitraient finalement le bonheur, femme, famille, maison, enfants.

Publicité

Il faut rappeler les drames de chacune des vies des chibanis, les harkis, les tirailleurs sénégalais ou leurs descendants. Leur fin de vie se résume au mieux souvent à un lit inconfortable, à une place étroite dans une chambre partagée avec deux camarades galériens d'un foyer Sonacotra inhabitable, insalubre, inhospitalier à l'extrême.

L'arithmétique démontre l'impossibilité du sécuritarisme

Ces immigrés que la France n'a jamais accueillis mais uniquement condamnés à l'asservissement au travail ont construit notre société de consommation de masse alimentée par la culture de masse dominante. Où le sauveur télévisuel prend les traits le plus souvent sur le paf du policier. Comment le citoyen peut croire le policier. La plus grande capacité du policier est d'être la violence légitime de l'état ainsi sa mission le définit.

Publicité

Si le tout sécuritaire dont le téléspectateur est produit par la communication télévisuelle. Elle fait l'apologie de la recrudescence des moyens alloués à la police et à l'armée glorifiées pour leur sens du devoir, du surmenage. Une société ne peut pas se reposer sur le sécuritarisme. L'expérience de Nuit Debout le démontre. Une place publique La République à Paris par exemple vit la liberté d'expression et la démocratie directe, les arts, les solidarités. La seule réponse de l'état de gauche pour démontrer son écoute a été la volonté d'atomiser ses citoyens.

Algèbre Personne ne peut souhaiter une société sécuritaire telle celle qui a frappé ces activistes. Ce sont l'encerclement de tout lieu de vie, le contrôle d'identité systématique de tous les passants, leur fouille, le couvre feu à partir de 21:00, le bombardement à l'échelle de 0,04 km², chaque soir d'une centaine de grenades de désencerclement. Puis la charge est lancée par une centaine de gardes surarmés contre en général une vingtaine de résistants. Selon ces proportions étudions la logique sécuritaire prônée par la communication télévisuelle de masse, les partis d'extrême droite, dont Fillon, le FN, mais aussi malheureusement #Manuel Valls. Si on pose l'équation pour mettre en opération ce rapport de force de l'ordre sécuritaire (5 contre 1). Le projet serait d'employer 52,5 millions d'agents des forces de l'ordre qui seraient obsédés à surveiller les 10,5 millions de citoyens n'en faisant pas partie. Et ils devraient accepter les violences ci-dessus. Ca n'a aucun sens, et aucune possibilité de réalisation.

#Élections