La contradiction entre la volonté de la femme et le port du voile peut accroître la propension au suicide. Les paroles de femmes imposent que les jeunes musulmanes s'interrogent sur la place du coran dans leur vie, et la place qui leur est assignée "pouvant les écraser" dans la vie selon les interprétations faites du Coran. Elles sont aussi hérauts de l'islam. Sur 6219 versets que le Coran compte seuls trois sont consacrés au voile devant habiller la femme musulmane (les versets: 24: 30-31; 33:58-59).

Emancipations diplômées, dans des familles où le niveau scolaire peut être l'analphabétisme, elles peuvent assumer la subsistance économique, avoir une vie sociale.

Publicité
Publicité

Elles peuvent le faire dans des entreprises où les signes religieux sont tolérés, acceptés, même en France et ainsi s'intégrer avec leur religion. Toutefois pour des vêtements, des attitudes interprétés par leurs pairs masculins les menaces peuvent fondre sur elles. Leur respect de la religion, le voile y compris, peut ne pas les prémunir des coups, des discriminations, des sévices, des violences sexuelles y compris familiales, de l'exploitation sexuelle, jusqu'à ce qui se nomment les tournantes. Ces entreprises ouvertes à l'esprit de la tolérance et de l'intégration sont éventuellement insuffisamment nombreuses. On peut les retrouver dans les entreprises de services tertiaires secondarisées. Le postage en ligne des employées les extrayant du regard pourtant propre à l'économie tertiaire semble les protéger et les promouvoir à l'emploi.

Publicité

Certains exemples de ces entreprises sont les instituts de sondages, ou leurs sous-traitants, des enquêtes téléphoniques, dans une certaine mesure les entreprises de services clients téléphoniques. Le port du voile ne contrecarre pas les dimensions de la vie de la femme musulmane. Elles jouissent de leur maternité, d'une sexualité, de la vie sociale, familiale, professionnelle. Dans les centres sociaux, dans les associations les femmes musulmanes viennent et participent en tant qu'usagères, pour leurs enfants, ou au statut de bénévoles actives.

Le laïcisme peut être de l'ostracisme et menace la femme musulmane

Protéger Le laïcisme tendant à interdire la mise en accord avec la lecture du Coran menace de les conduire à une condamnation à rester en dehors de l'espace public et du monde du travail sans aucune motivation. Ceci les ostracise à la claustration. Ou cela les prive de moyens matériels de subvenir à leurs besoins économiques et primaires. Aussi ceci va à rebours des attentions de défense des droits de la femme et de leurs conditions de vie.

Publicité

De la somme de ces informations il importe de retenir que le buste de Marianne porte un couvre chef couvrant ses cheveux, la cocarde de la République. Pour d'autres raisons, dans une multitude de pays les paysannes ne se départissent jamais d'un foulard couvrant leur cheveux traditionnellement. L'interrogation se porte alors sur cette volonté d'abrasion des particularités culturelles musulmanes. Le port du voile n'est pas aussi significatif que la croix arboré par les catholiques, ou accrochée au mur de certaines écoles privées depuis toujours. Il ne s'agit d'un prosélytisme mais d'un respect pour soi-même, sa mise en conformité avec sa propre religion privée individuellement. On ne peut pas interdire à cette dimension privée d'exister dans l'espace public et professionnel. Les valeurs de la république ne sont pas attaquées mais concordent parfois avec les différentes fois religieuses. Respect d'autrui, partage, justice, la communauté fraternelle, la soumission au chef et à l'ordre...figurent au même titre dans les religions et dans le produit sécularisé de la culture républicaine. Le danger contre la femme à travers le monde est révélé par l'importance grandissante de la volonté d'introduire dans la loi de la notion de féminicide. Pour protéger toutes les femmes, toutes les femmes doivent être acceptées. #voile musulman #intégration contre discimination #Élections