Alors que la droite se remet à peine d'une primaire qui a été sanguinaire au point d'éliminer les deux principaux challengers dans un double K.O. salvateur pour François Fillon, ce fameux troisième homme, la gauche, elle aussi, commence à s'entre tuer sous les yeux d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon qui continuent de faire leur chemin en accumulant les soutiens. Pendant ce temps la présidente du Front National s'implante sans relâche dans l'ensemble des milieux sociaux, au point que sa victoire n'a jamais été aussi probable. Parmi les nombreux milieux qu'elle a réussi a conquérir, deux sembles majeurs : la #Jeunesse et le monde rural et ouvrier.

Marine Le Pen, numéro un chez les jeunes

Le poids électoral de #Marine Le Pen ne cesse de croître chez les plus jeunes électeurs grâce à des thèmes porteurs tels que l'immigration ou le chômage, sujets qui inquiètent logiquement davantage les jeunes que les anciens.

Publicité
Publicité

Ces mêmes jeunes représentent maintenant, grâce à leur savoir-faire sur les réseaux sociaux, une puissance militante hors du commun. Le #Front National de la Jeunesse (FNJ) est d'ailleurs premier sur les réseaux sociaux (en comparaison avec les autres partis politiques) grâce à des campagnes d'affichages régulières qui font souvent mouche dans les jeunes cœurs via des slogans simples, mais efficaces. A l'inverse, il faut noter que Marine Le Pen peine encore à conquérir le vote des personnes les plus âgées, nettement plus conservatrices. Mais par la création du collectif senior, le Front National semble vouloir un peu plus se tourner vers cet électorat encore réfractaire mais qui finira, sans nul doute, par écouter avec attention les propositions de la candidate, par choix ou par dégoût face à l'ignorance des candidats de la gauche et de la droite qui ne semblent pas prendre en compte la détresse sociale d'un troisième âge toujours plus seul et précarisé.

Publicité

Une candidate très attentive aux attentes de la population rurale et ouvrière

Il faut reconnaître qu'il y a bien longtemps qu'une femme (ou un homme) politique n'avait pas été accueillie avec autant d'enthousiasme aux différents salons agricoles. Il faut dire que les différents cadres du Front National, notamment en Bretagne avec Gilles Pennelle, font particulièrement attention aux problèmes des agriculteurs, n'hésitant pas à aller visiter des fermes et à se déplacer aux manifestations agricoles comme le SPACE de Rennes. Or, si les villes ont bien entendu un énorme impact sur les votes, les populations rurales (agricole et ouvrière) ne sont pas en reste et c'est d'ailleurs chez elles qu'il faut chercher le gros du score du Front National. En effet Il n'est plus si rare de trouver des villages où le parti fait largement plus de 40%, et ce n'est pas les résultats des dernières régionales qui vont prouver l'inverse...