"C'est un acharnement médiatique !". Combien de fois avons-nous entendu cela, de la bouche de politiques à bout d'imagination. Avant, ils ont essayé de se défendre de l'indéfendable. Ils ont rusé, ils ont menti, ils se sont inventés des alibis et puis...! Et puis le "joker": la #Presse. Certes, ils ont commis une faute mais si la presse ne l'avait pas dit, personne ne l'aurait su. Une ligne de défense légère. Une moralité plus que limite dépassée.

Si Fillon connait aujourd'hui des difficultés et si vous êtes de droite, alors vous vous êtes fait votre idée. Le candidat à qui on aurait donné le Bon Dieu sans confession n'y est pour rien.

Publicité
Publicité

Tout au plus un petit emploi fictif, des salaires un peu élevés pour ses rejetons, une épouse qui raconte n'importe quoi et, en plus, en Anglais, quelques petites interventions dans l'un des principaux groupes d'assurance, dix sept comptes en banque... comme tout un chacun ! Franchement, pas de quoi fouetter un chat. Et même si l'on n'est pas de droite, on ne voit pas bien ce que l'on pourrait reprocher à ce candidat qui se démène tellement pour le bien des Français. Car, il ne faut pas s'y tromper, Fillon ne roule pas pour lui, pas pour sa famille mais pour les seuls quidams. Donc la seule affaire, la seule question qui se pose, la seule vraie interrogation est la suivante: "Pourquoi le Canard enchaîné s'est mêlé de ce qui le regarde au premier chef ?" Penser cela n'est pas si stupide. Oui, sans la presse, il serait impossible de connaître les affaires.

Publicité

Oui cela rappellerait ces époques que certains nostalgiques regrettent. Celles où la presse n'était pas libre. Celle qui ne donnait que les "vraies" informations, celles que le lecteur voulait lire. La presse irréprochable ? Certainement pas. Mais la presse libre dans une démocratie appelée France, n'en déplaise à ceux qui croient encore aujourd'hui que la vérité est l'apanage du seul Humanité.

Dans certaines communes la seule "vraie" presse est encore l'Humanité

Qui informerait plus blanc que blanc parce que fondé par Jean Jaurès ! Essayez de dire à un communiste qu'une info de l'Humanité est fausse ! Impossible. A l'ère d'Internet où la moindre rumeur peut faire des ravages, il reste heureusement de vrais journalistes. De ceux qui enquêtent, qui investiguent, qui répondent aux interrogations des Français. Notre pays a une presse normale. Suffisamment rigoureuse et bien loin des excès de certains pays. Il ne faut donc pas se tromper, entre Internet et presse.

Le Canard enchaîné n'a embauché aucun salarié fictif !

En sortant l'affaire Fillon, le Canard enchaîné est dans ses prérogatives.

Publicité

Et si les fans de Fillon ont quelque chose à regretter, aujourd'hui, c'est bien que leur leader ait triché, menti et qu'il tente d'entraîner la droite dans ses errances. S'il n'avait fauté, Fillon serait encore dans la course à la Présidence. Et la presse n'aurait pu l'en empêcher. Aujourd'hui, sous prétexte que trop c'est trop certains Français préfèrent le mensonge à la vérité. Autant ils laisseraient tomber leur meilleur ami à la première faute, autant, en politique on pardonne. Alors que seuls les édiles ayant payé devraient l'être. Comme tout un chacun. #Canard enchaîné #François Fillon