A être "trop bien élevé", parfois on en oublie le bon sens ! Voilà ce que je vous dirai si je vous avais en face, Monsieur Sarkozy ! Il arrive un moment où la "bonne éducation" devrait laisser place au réalisme. Si je vous avais en face, oui je vous "engueulerais" ! A vouloir y placer François Baroin coûte que coûte, rien de cette "pseudo-stratégie" ne fera revenir les français vers François Fillon. Rien de cela ne fera de François Fillon, l'élu qu'on attendait ! Car Monsieur Sarkozy, vous ne vous êtes pas rendu compte d'une chose : c'est que c'est vous... qu'on attend ! Les français ne s'en rendent pas encore compte, c'est tout ! Ils sont encore dans leur aveuglement.

Publicité
Publicité

Mais ne vous inquiétez pas, tôt ou tard, ils vont venir... Mais vaut mieux tôt que tard, et il vous reste 1 mois, Monsieur Sarkozy pour bien faire. Il vous reste 1 mois pour vous réveiller et comprendre ce qu'il faut que vous fassiez. Et que vous reste-t-il donc à faire ? Que vous reste-t-il à faire... pour enfin comprendre que c'est le moment de votre retour. Que c'est maintenant que vous allez réussir ! Demandez-le moi ! Car le destin va s'ouvrir pour vous, Monsieur Sarkozy, pas pour François Baroin ou pour François Fillon.

Et je connais déjà la suite de cette histoire !

Puis, "#Nicolas Sarkozy déplore le "gâchis" à l'oeuvre chez Les Républicains", titre la presse. Oh oui, quel gâchis ! Et Fillon reste inflexible, bien qu'il soit défié, chahuté, et même ignoré. Même ignoré ! A ce propos, vous a-t-on une seule fois ignoré, Monsieur Sarkozy ? Là est toute la différence entre ceux qui "impriment" et ceux qui "n'impriment pas" ! On vous a détesté, vous, mais on ne vous a pas ignoré. Vous voyez bien alors que vous avez toutes vos chances ! Alors devant un tel "gâchis", sachez que ce ne sont pas les députés LR ou la droite qu'il faut chercher à rassembler et à convaincre de l'unité derrière Fillon, ce sont les français.

Publicité

Oui, c'est le peuple dans son ensemble qu'il va falloir convaincre et rassembler. Et avec le "cheval Fillon", vous ne convaincrez pas les français dans leur ensemble. Je vous donne ma parole ! #Carole Martel El Mehdaoui #Femmes du peuple