Le système politique français a horreur de la jeunesse et des idées nouvelles, on fustige Le Pen et Macron car le système politique est déboussolé.

Tout le monde attend avec avidité et gourmandise la déclaration de contrition de #François Fillon concernant les emplois fictifs ou non de sa femme et de ses enfants. Fillon a perdu du temps et il espère se refaire grâce à son acte de contrition chrétienne pour susciter l’empathie des électeurs. François Fillon va faire une déclaration à son QG de campagne à 16h00 (06/02/17) au moment où le journal 'Le Monde' apporte des éléments nouveaux. Que va dire François Fillon pour essayer de convaincre les Français et d’enrayer sa chute dans les sondages ?

Des réactions

Georges Fenech se réjouit de la déclaration tardive de Fillon, même si Phillipot du Front National estime que c’est trop tard.

Publicité
Publicité

Selon le journal le Monde, de nouveaux éléments fragilisent le témoignage de Fillon. En ce qui concerne la contribution de ses enfants et de sa femme, on ne trouve guère les travaux relatifs à sa famille le concernant. A propos de la 'Revue des deux mondes', le journal s’interroge sur les rapports de collusion entre le propriétaire de la revue des deux mondes et le Premier Ministre. Le journal laisse planer une inquiétude que seule la conférence de presse de Fillon pourrait dissiper à 16h00.

Cette affaire Fillon est troublante et laisse la place à deux impétrants que sont #Emmanuel Macron et Marine le Pen. Tous les deux ont réussi leur campagne de Lyon (05/02/17) en mobilisant leurs électeurs. La position difficile de Fillon dans l’électorat soulève des questions sur la présidentiabilité de Fillon, même si 67% des électeurs de Droite et Républicains estiment que Fillon doit se présenter à l’élection présidentielle, coûte que coûte.

Publicité

Il faut rappeler aux électeurs de Blasting news que le corps électoral en France est de 44 millions d’électeurs et que seulement 67% des 4 millions des Républicains ont voté pour François Fillon. Pour gagner, il faut qu’il rassemble plus d’électeurs qu’à la primaire. Macron et le Pen renouvellent l’espace politique français, Macron par sa jeunesse et les idées iconoclastes, Marine par des idées anciennes mais tellement nouvelles car l’affaire Fillon apporte de l’eau à son moulin, même si le Front National est condamné par l’Union européenne pour utilisation frauduleuse des fonds européens. Les électeurs de droite et de l’extrême droite font une différence entre l’affaire Fillon et l’utilisation des fonds européens par Le Pen car ce n’est pas un enrichissement personnel et que ses électeurs sont contre l’Europe.

Le cas Macron

Macron agace par sa intelligence, sa brillance stratégique, ses diplômes, son argent (en France on est toujours jaloux de l’argent des autres, on n’est pas américain, c’est vrai, même si on les admire tout en les chahutant).

Publicité

Le deuxième tour peut nous réserver des surprises en mettant en scène de compétiteurs inattendus (Emmanuel Macron et #Marine Le Pen) car la droite peut se tirer une balle dans le pied et conserver la remarque traditionnelle : la droite la plus bête du monde. Macron n’a pas besoin d’un programme (même s’il va le faire), il sait que le programme n’a plus beaucoup de sens pour nos concitoyens qui ont besoin de deux ou trois idées fortes pour gérer la nouvelle gouvernance dans un monde où la loi doit continuer à exister tout en s’encastrant dans un pragmatisme économique et politique.