Samedi soir, Villeneuve de Berg, petite commune au cœur de l'Ardèche du Sud : 120 personnes se pressent dans un restaurant routier pour écouter #Karim Ouchikh, 51 ans, avocat, développer sa vision de la France, de l'Europe, ses propositions pour la société Française. A ses côtés, Pierre Clostermann, Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque, l'écrivain Renaud Camus, Christine Tasin, fondatrice de Résistance Républicaine qui, au fil de la soirée, interviennent et complètent l'exposé #Politique de Karim Ouchikh. Un torrent d'applaudissements ponctue chaque intervention, chaque réponse du Président du #SIEL, et dans l'auditoire Ardéchois, on reconnaît pas mal d'anciens cadres et militants des Républicains, dégoûtés par l'affaire Fillion.

Publicité
Publicité

Mais aussi de nombreux ex-responsables du Front National et ex-militants du FN, ayant claqué la porte du parti de Marine, à l'image de l'ex-trésorière du FN Ardèche, Laura Biancheri, nouvelle secrétaire départementale du SIEL, ou de l'élu de terrain de Viviers Alain Barnier, soucieux de préserver son indépendance politique et idéologique.

Le SIEL et Karim Ouchikh transforment l'Ardèche en terre de mission

Quel parti politique parvient à réunir 120 personnes dans le département déshérité de l'Ardèche, épuisé par trente ans de gestion socialiste ? Même le Sarkozyste Laurent Wauquiez (devenu Fillonniste), lors de la campagne des dernières élections régionales, n'a pas réussi cet exploit, avec une liste locale plaçant en 3 ème position la belle-fille du sénateur Ardéchois "Les Républicains" Jacques Genest et en 5 ème position la fille d'un maire Ardéchois estampillé "Les Républicains" ayant déroulé le tapis rouge à des salafistes dans sa commune ! Avec conviction et détermination, Karim Ouchikh décrit son projet : "Il nous faut reconstruire cette Europe que nous voulons, rester dans l'UE et la zone euro. En 2017, le rapport des forces politiques permet de modifier les équilibres politiques au sein de l'Europe. Les rapports de force sont considérablement modifiés....".

Publicité

Le Président du SIEL dénonce aussi d'autres dangers, dont l'islam, en fustigeant les salafistes : "L'islam, c'est un carcan de règles, de modes de vie, radicalement contraires à nos coutumes. Avec dix millions de fidèles en France". A la tribune, Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque, et Christine Tasin, fondatrice de Résistance Républicaine boivent du petit lait. Dans une France au bord du gouffre, où Hollande va devant le tribunal de Grande Instance de Pontoise , où la justice s'acharne contre Riposte Laïque et son fondateur Pierre Cassen , où Riposte Laïque a été condamnée à Paris, mais relaxée à Lyon , où 43 procédures judiciaires sont engagées contre Riposte Laïque, Pierre Cassen, et 13 contre Christine Tasin , où quatre agriculteurs se suicident chaque jour, dans l'indifférence générale, le discours de Karim Ouchikh séduit l'auditoire. Plusieurs personnes du public prennent la parole et dénoncent, à leur tour, l'incurie du gouvernement, des hommes politiques classiques, les scandales financiers.

Publicité

Oui, au vu des réactions, l'Ardèche est bien une terre de mission pour le SIEL, comme le dit si bien un adage Ardéchois "Aides toi, et le ciel t'aidera".