Au nom de la morale, Monsieur Fillon ne devrait-il pas se retirer de l’élection présidentielle ?

La société française est remarquable car elle est devenue « liquide », imprévisible grâce aux institutions qui dégringolent et aux citoyens français qui réagissent. Les fractures idéologiques d’antan et les lignes de partage entre gauche et droite doivent être dépassées. Dans un pays autre que la France, surtout dans les pays démocratiques de l’Europe du Nord, ni Fillon, ni Juppé, ni Sarkozy ne se seraient présentés à la primaire de la droite et du centre. Dans notre pays, on s’accommode avec la corruption et la loi, puisque la loi nous permet d’embaucher les membres de notre famille quand on est représentant de la Nation.

Publicité
Publicité

Obstination de Fillon qui continue sa campagne en attendant que les sondages reviennent en sa faveur

Une fois ces considérations générales posées et en tenant compte de la présomption d’innocence, que doit faire Fillon : venir au 20 heures de TF1, faire un acte de contrition et avouer qu’il a utilisé la loi de façon extensive. Fillon s’obstine et continue sa campagne. Il faudra qu’il démontre que sa femme, Pénélope, a réellement travaillé pour lui. Au sein de LR, Daniel Fasquelle, ancien sarkozyste, affirme que les dons actuels vont directement dans le micro-parti de Fillon pour sa campagne au lieu d’atterrir à LR. C’est une information captée ce soir sur LCI au cours de l’émission de Yves Calvi à 18h00. Un autre sarkozyste, Fenech, magistrat de sa profession et député du Rhône, demande que Fillon remette sa démission pour éviter un naufrage au parti.

Publicité

Après la primaire de la droite, sarkozystes et autres LR se pressaient pour monter dans le navire de Fillon et ce sont les mêmes qui, avant de l'achever avec une dague dans le dos, ont commis un papier dans le Figaro de ce jour pour défendre la candidature de Fillon. Le monde politique est cruel et il oblige Fillon à faire un choix très difficile entre sa posture morale et ce que lui permet la loi.

Fillon, donneur de leçons à la France entière et à ses copains LR, a été rattrapé par la patrouille

Avant la primaire, Fillon avait invoqué le Général De Gaulle pour donner des leçons de morale à Sarkozy et à Juppé. Il est maintenant mouillé. Même s’il faut attendre les décisions finales de la justice, sur le plan moral il devrait démissionner et renoncer. Mais voilà, nous sommes en France, nous donnons des leçons à la terre entière, surtout aux dirigeants africains en matière de bonne gestion, de bonne gouvernance et de non dilapidation des fonds. Nous devrions nous taire et balayer d’abord devant notre propre porte.

Publicité

Fillon a été rattrapé par la patrouille. Il veut changer d’air en reprenant sa campagne dans les Ardennes, or on nous annonce que le procureur de la République va enquêter sur l’Affaire dite de ses enfants qui auraient bénéficié de rémunérations de l’ordre de 80 000 euros en tant qu’assistants parlementaires de leur père, alors qu’ils n’étaient encore qu’étudiants et non avocats, contrairement à ce qu’a affirmé leur paternel sur TF1.

Fillon se sent attaqué partout, il est insulté et traité de voleur dans les Ardennes. La situation devient critique. Les électeurs LR sont déboussolés, ils ont l’impression qu’ils ont été roulés dans la farine par Fillon qui ne leur avait pas tout dit. C’est un peu comme un homme qui découvre l’amant caché de sa femme et vice-versa la maîtresse pour la femme.

En France les hommes politiques s’accommodent facilement avec la loi. Ils sont aidés en cela par des journalistes qui ne font pas toujours leur boulot. Une partie des journalistes a été dépassée par les événements récents. Ils ont tous cru dans la bonne foi de Fillon, patatras c’est le contraire. Ils avaient prédit la victoire de Clinton, c’est Trump ; le maintien de la Grande Bretagne dans l’Union européenne, c’est le Brexit. Fillon a déçu.

Attendons que la justice se prononce. #Les Républicains #Élections #François Hollande