La misère intellectuelle qui émane de certaines émissions de téléréalité, ou en tout cas, d’une grande majorité d’entre elles, se feraient se retourner nos aïeux dans leur tombe ! Les chaînes de la TNT nous envahissent de ce genre d’émissions entre "#Les Marseillais", "#Les Anges 9" et autres "Moundir et les Apprentis Aventuriers", pour ne citer que celles-ci parmi le lot toujours plus florissant.

Les propos volent bas, c’est à celui (celle) qui dira le plus grand nombre d’imbécilités, les disputes s’enchaînent entre les uns et les autres, les médisances fusent entre copains (copines) d’hier et ennemis d’aujourd’hui, les jalousies sont légion, bref tous les coups sont permis (ou presque) tant que le credo "beau, mais bête" est respecté !

Ces jeunes personnes, à qui les chaînes promettent vie facile et célébrité, sont poussées dans un milieu qu’elles ne connaissent pas, ne maitrisent pas plus, sans imaginer dans quel bain empoisonné on les immerge et qui, une fois les projecteurs éteints, se retrouvent démunis, perdus, parfois détruits pour quelques années.

Publicité
Publicité

Loana en a fait les frais en son temps avec moult difficultés pour parvenir à redresser la barre de son existence pour en reprendre les rênes et pouvoir de nouveau en savourer l’avenir. Demeurant malgré tout dans une continuelle fragilité. Son exemple aurait pu, aurait du, servir de leçon, mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre et pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !

Le casting discutable des téléréalités !

Pour entrer dans le clan d’une possible sélection et réussir à être admis, rien de bien compliqué en soi. Il suffit simplement d’être bien fait, physiquement parlant. Abdominaux flagrants et belle bouille pour les garçons, gros seins, fessiers, de préférence, rebondis et joli minois pour les filles. Au-delà de ces artifices, il ne faut surtout pas être (trop) intelligent.

Publicité

Les productions préfèrent les personnes infantilisées, voire niaisement bêtes, avec pour prérogative d’être dotées de grosses lacunes orthographiques et grammaticales, mais aussi sans aucune connaissance culturelle, ou si peu. Un florilège de phrases "cultes" aura l’avantage de nourrir les bêtisiers de fin d’année, faisant dans ce lot d’une pierre deux coups. La niaiserie fait tellement (sou)rire, la débilité plus encore !

L’image que renvoie ce genre d’émissions aux enfants de notre société est sans aucune mesure d’une réalité triste. Les producteurs ne voyant que chiffres et audimat que cela génère sans se soucier du potentiel pouvoir destructeur de toutes valeurs. Comment ces enfants pourraient-ils conserver des valeurs alors qu’ils voient en permanence des jeunes gens se prélassant sans avoir rien à faire, ne serait-ce que pour se nourrir ou se vêtir. Leurs seules occupations étant de se chamailler (pour rester polie), de médire des autres, de créer des tensions, voire de s’insulter.

Publicité

Il en est de même de l’image qu’auront ces jeunes téléspectateurs de l’amour et du rapport aux autres, alors qu’ils s’habituent à voir untel coucher avec untel qui n’est autre que l’ex de tel autre qui est l’ex de… Et dans tout ce magma, il n’y a pas de place pour la culture ni pour un tant soit peu d’intellectualisation et encore moins pour les valeurs simples, et néanmoins tellement importantes et indispensables dans l’existence, la vraie.

On pourrait se demander qui est à la tête du CSA pour accepter de permettre ce type de diffusions tirant nos enfants, adolescents et jeunes gens vers le bas. À moins qu’ils soient tous en hibernation prolongée ! Cyril Hanouna, et ses multiples dérapages, fait presque figure de petit joueur à côté des "Anges 9" et autres "Marseillais". Rendez un minimum de culture intelligente à cette génération, et celles à venir, au lieu de les abrutir avec de telles émissions de téléréalités "débilisantes".

Vous avez aimé cet article, partagez-le !

Un avis sur le sujet, donnez-le en commentaire ! #Télé-réalité