D'aucuns accusent les médias dont nous écoutons chaque jour les commentaires de désinformation, voire de propagande. En effet, surtout avec l'année d'élection présidentielle qui s'ouvre, il semble que chaque plateforme d'information ait choisi son candidat préféré, et fasse campagne pour lui. Ne nous mentons pas, en général, il s'agit d'un homme de droite - j'inclue Macron dans cet ensemble. Ainsi, notamment avec les événements récents aux Etats-Unis et la recrudescence des " fake news ", il est essentiel de pouvoir se doter d'un outil de vérification de l'information.

Facebook et ses collaborateurs

La belle initiative vient du réseau social le plus important de France, avec 30 millions d'utilisateurs, et sans doute également du monde : #Facebook. Car c'est sur ce site internet que circulent les plus gros mensonges, et en plus grand nombre. La plupart du temps, ils sont là pour inciter à la violence, et aux actes racistes, ou simplement pour défendre des personnes indéfendables. A l'échelle nationale, donc, 8 médias français ont décidé de collaborer avec Facebook pour mettre un terme à ces fausses nouvelles. Non, non, non, n'arrêtez pas de lire cet article maintenant. Certes, tous les médias français sont eux-mêmes sujets à ce défaut, mais ils font de leur mieux pour rectifier leur ligne éditoriale et la rendre la plus objective possible. Il leur est interdit de faire ouvertement campagne pour qui que ce soit. Les voici : Le Monde, BFM TV (oui, oui...), l'AFP, Franceinfo, France Médias Monde, L'Express, Libération et 20 Minutes. Les autres pays utilisent leurs propres médias pour filtrer l'information circulant sur Facebook.

Vous participez à la circulation de la vérité

Bien entendu, les médias ne peuvent pas avoir les yeux partout, donc tout le monde doit collaborer pour que seule la vérité se fasse entendre sur les réseaux sociaux, y compris vous, les utilisateurs. Comment ? C'est simple. Grâce à un nouveau mode de signalement, vous pourrez, chacun, dès que vous voyez une information circuler, sur laquelle vous avez un doute, la signaler pour qu'elle soit vérifiée par les agents de Facebook et les journalistes eux-mêmes.

Pour établir la fausseté d'une information, au moins deux médias doivent en attester et la justifier grâce à une source valable et contradictoire avec l'information signalée. Dès lors, les médias signaleront eux-mêmes la fausseté de cette information à Facebook, qui prendra des mesures contre elle : les contenus mensongers seront publiés avec un avertissement destiné à ceux qui pourraient les lire, selon lequel l'information est douteuse, et que cela a été établi par au moins deux médias différents. Si chacun y met du sien, à son échelle individuelle, la désinformation sera rapidement amoindrie sur Facebook. Même en tant que simple utilisateur, vous avez donc une responsabilité importante.