Aussi dilettante et frivole qu'une Penelope Fillon, j'aurais espéré que médialogues et experts patentés se penchent sur la perception et réception des suites de la tuerie d'Alexandre Bissonnette à la Grande Mosquée de Québec. Ils se livraient à l'analyse, je torchais la synthèse… Raté. Alors, au charbon. Commençons par l'entre-deux Causeur. Comme l'assassin était admiratif de Tsahal, de la "droite'' israélienne (attn. je ne suis pas anti-Israël, ni même anti-sionisme ; enfin, celui des origines), Causeur laisse la parole à Jérôme Blanchet-Gravel. Qui mêle journalisme, par définition factuel, et éditorialisme (comme moi-même). "Si tous les musulmans ne sont pas terroristes, tous les laïques et identitaires québécois ne sont pas extrémistes. Instrumentaliser ainsi grossièrement l'adversaire est non seulement opportuniste et démagogique, mais déshonore en outre la mémoire de victimes de cet attentat [en transformant leur] malheur en instrument politique".

Publicité
Publicité

Bref, "la droite laïque" québécoise serait visée par…les islamo-gauchistes ? Cela se discute, mais ne serait-ce pas plutôt la droite catholique ? Ouf, grégarité ou autre chose, la presse n'est pas accablée, ni soupçonnée de menées subversives. Quand même, désolé, "la méchante droite'' du Québec n'est pas que laïque, et il en est une, extrémiste, fasciste et fière de l'être, qui a salué la tuerie. Elle dispose de sites, de groupes musicaux, de radios locales. Un sujet qui n'est visiblement pas pour Causeur. Les faits sont têtus, savez-vous ?

Boulevard voltaire casuiste

Bvoltaire, site du couple Robert et Emmanuelle Ménard, met en avant l'analyse de Gabrielle Cluzel. "Quelle sorte de violences nos sociétés multiculturelles déstructurées et peuplées de déjantés sans repère sont-elles en train de générer ?".

Publicité

Comprenez qu'Alexandre Bissonnette s'est monté le bourrichon, que jamais, au grand jamais, il n'a été incité à passer à l'acte, par quiconque, et que la solution (alors qu'il était très proche des baptistes), c'est de contrer la laïcité, et de s'insurger contre une société "en voie totale de déchristianisation". Onward, Christian Soldiers, mais donnons quand même à boire aux musulmans comme on donnait de l'eau de vie aux Peaux-Rouges ? Doit-on comprendre que Gabrielle Cluzel préfère les méthodes douces, le croissant vert à la place de l'étoile jaune, et la reconduite aux frontières et non la déportation vers des camps de concentration ? Pour que n'advienne jamais "cette guerre-là", l'épuration confiée à des dames patronnesses ? Le pompon revient à #Riposte laïque. D'un côté, Pierre Cloutier, mesuré indépendantiste québécois, pour qui la tuerie "est une réaction et une réponse démesurée à la violence islamiste". La suite tend à mettre sur le même plan soufisme et islamophobie éradicatrice ? Non.

Publicité

P. Cloutier, ex-avocat, ex-journaliste, pour Cabus et Proudhon, contre Sartre et Marx, s'est peut-être retrouvé chez RP à l'insu de son plein gré. Mais avec Charles Demassieux (depuis expurgé de la page d'accueil), on avait atteint le fond de la pensée de Riposte ''Laïque'' : un acte ''condamné unanimement ?'' ''Peut-être du côté des dirigeants mais sûrement pas des peuples !''. Légitimation d'un carnage. Et Riposte ''laïque'' s'étonne de se retrouver traînée devant les tribunaux. Provocation au crimes et délits ? 2004-575-23 : "ceux qui, soit par des discours (…) des écrits…". Désolé, mais la ''réinformation'' est supposée rester de l'information, pas du pamphlet contrevenant aux lois. La directrice de publication de Riposte "laïque'' serait-elle l'épouse de "Farid Fillon'' ? Qui n'a rien vu, rien su, rien lu, rien entendu, ne dira rien, et confie à Pierre Cassen ou Christine Tasin le soin de rédiger ses notes de lecture ? #Fachosphère #Mosquée de Québec