En faisant le tri dans mes vieux e-mails, je tombe sur un échange que j'ai eu avec mon conseiller pôle emploi après une radiation inattendue de la liste des demandeurs d'emploi - si toutefois on peut qualifier d'échange un e-mail resté sans réponse.

Et je me suis dit, pourquoi ne pas partager ?

L'e-mail d'une chômeuse pas très contente

Cher conseiller #pôle emploi,

J'ai récemment reçu un courrier dans mon espace personnel m'informant que je serai radiée de Pôle Emploi si je n'actualisais pas mas situation. L'ironie étant que la date butoir était dépassée de 16 jours au moment de la réception du courrier. (Date butoir 31 Mai 2016 - Courrier reçu le 16 Juin 2016). Au risque de me répéter : quelle ironie, n'est-ce pas ?!

Cela ne peut signifier qu'une chose : j'ai retrouvé un emploi ! Quelle heureuse nouvelle ! Non ?! Une erreur aurait-elle pu être commise ? Je suis toujours au chômage ? Comment cela peut-il être possible puisque je ne suis plus sur les listes de demandeurs d'emploi ? Aurais-je donc gagné à l'Euros Millions ? Zut ! Je ne joue pas. Bien sûr avec le RSA, je dois être vigilante.

Trêve de plaisanteries, j'ai purement et simplement été radiée pour "non actualisation de ma situation".

Il est vrai, pour faire preuve d'une honnêteté totale, que j'ai omis d'actualiser ma situation (une ou deux fois) tout occupé que j'étais à retrouver un emploi. D'autant que durant cette période, j'ai eu plusieurs échanges avec le Pôle Emploi "classique", le Pôle Emploi international de même que l'agence de recrutement A... RH dans le cadre du dispositif Activ' Emploi. En outre, durant cette même période, j'ai mis à jour mon CV dans mon espace personnel. De multiples signes que j'étais, bel et bien, activement à la recherche d'un emploi.

Pour autant, sans m'en informer au préalable, je me retrouve radiée des listes de demandeurs d'emploi. Cela fait, maintenant deux ans que je suis à la recherche d'un emploi, quasiment jour et nuit. J'ai toujours pris soin de me connecter sur mon espace personnel, de mettre à jour mon CV régulièrement, de prendre part à tous les dispositifs aidant, prétendument, à retrouver un emploi mais qui se sont avérés complètement inutiles.

Enfin, je voudrais vous remercier dans l'implication que vous avez montré durant ces deux dernières années. Sans vous, je ferai encore partie de cette triste liste de demandeurs d'emploi.

Merci infiniment,

Séverine BERAUD

Anciennement au chômage !