#François Fillon, le soldat presque sans armée des Républicains risque de provoquer une grande crise #Politique dans sa famille de la droite républicaine. Mais pas seulement. Dans le pays les habitants sont de plus en plus en défiance face à la "chose" politique. Le taux de participation lors de l'élection présidentielle risque d'être une première réponse des Français. Ceux des Législatives, encore plus.

Fillon saborde l'élection présidentielle. On verra alors quelques ténors se répandre sur les plateaux des chaînes d'infos pour s'étonner de ce désintéressement du "peuple". Voir même pour s'en offusquer, les Gaullistes allant chercher quelques valeurs au Général, les communistes jouant les vierges effarouchées et rappelant ces luttes pour le droit de vote.

Publicité
Publicité

Alors même que ces communes communistes ne sont pas de bons exemples, le plus souvent, en matière de civilités. Les Français sont-ils toutefois conscients qu'ils sont en train de participer financièrement aux caprices de François Fillon, qui a pris son élection, lors de la primaire de la droite et du centre, comme un jouet. Et, c'est bien connu, on ne reprend pas le cadeau d'un gamin. Sauf que là, il s'agit d'un homme que l'on pourrait croire responsable. Se présenter à une élection pour devenir Président de la République de l'une des plus grandes puissances mondiales ce n'est pas banal.

François Fillon ne veut pas redonner son jouet !

En principe, on choisit des hommes, ou des femmes capables de servir le pays. Pas seulement là pour soigner leur ego, pour rejeter le peuple. Cracher sur la Justice, sur la presse, sur les institutions et même sur sa propre famille, montre un visage que l'on ne connaissait pas.

Publicité

Tricheur, menteur et maintenant "suicidaire" pour une droite complètement paumée. Les Français, dans leur grande majorité, n'en peuvent plus des magouilles.

Les Français insultés par Fillon payeront sa campagne !

Quand Fillon aura renoncé, car il ne peut pas en être autrement... les Français mettront la main à la poche pour participer à ses frais de campagne. Car, quand Fillon insulte les Français... les Français le financent. Pas moins de huit millions d'euros versés par l'Etat pour un candidat ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés ! Remboursera t-il les frais d'un candidat qui, par la force des choses, ne présentera pas de bulletin dans les bureaux de vote ? La campagne de la droite, déjà compliquée s'annonce périlleuse. Pour l'instant le rassemblement du Trocadéro est maintenu. Là aussi une décision honteuse et dangereuse. Cherche t-il la guerre civile qu'il évoquait comme une menace ? L'annonce de l'arrivée de Juppé très rapidement pourrait un peu calmer le jeu. #Alain Juppé