Suite au premier tour des élections présidentielles, nous avons pu constater un taux d'abstention exorbitant. Soit 1 million des Français n'ont pas trouver l'utilité dans le vote. Un délaissement qui crée de l'inquiétude au sein d'une société qui se dit démocratique, mais où les citoyens n'utilisent pas le pouvoir qu'ils ont en main. Notre démocratie devient obsolète au moment où nous en avons le plus besoin : vagues de violence à répétition, actes terroristes, racisme accentué etc

Quand le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple se perd au fil du temps, que reste-il ?

Le droit de vote ou #droit de suffrage est le droit accordé à un citoyen d'un Etat afin qu'il puisse exprimer sa volonté lors d'un scrutin, c'est-à-dire : VOTER. Pourtant ce droit est à l'abandon déjà depuis quelque années.

Publicité
Publicité

Parmi ceux qui ne votent pas, on y retrouve surtout les jeunes (étudiants, jeunes diplômés). Leur implication dans la vie #Politique est quasi inexistante. Certains diront que c'est parce que la politique est devenue factuelle, d'autres qu'elle n'intéresse plus ... Est-ce normal qu'à l'heure où il existe le plus de diplômés en France, la population ne s'intéresse pas à la politique ? Cette contraction est chose perplexe et suscite de se poser les bonnes questions: Pourquoi un désintéressement politique ?

  • La population française n'a plus confiance en son gouvernement qui l'a trop souvent blâmé ou déçu par le passé.
  • La compréhension du mot "politique" reste encore très vague pour certaines personnes.
  • La population pense que le vote n'est qu'un pouvoir irréel qu'on leur donne.

Cette passivité quant à l'action d'aller voter doit être renverser.

Publicité

Les Français qui soient dans les régions ou départements, doivent enfin comprendre la signification du vote et savoir en faire bon usage.

Prétendre à la liberté, c'est prétendre au pouvoir, et prétendre au pouvoir c'est participer au choix de nos représentants.

Voltaire a dit "qu'il est à propos que le peuple soit guidé et non pas qu'il soit instruit". Choisir un représentant n'est pas une soumission du peuple mais plutôt un relayement des maux de la société à une personne compétente, de confiance, qui a les capacités qu'il faut afin de gérer le pays, d'être le leader d'un peuple et plus qu'un leader, un modèle. Il faut être conscient de la valeur des choses, de la valeur du vote. "L'abstention est toujours un tord, mais un vote non réfléchi entraîne de plus grosses conséquences." #Élections