Il y a une sorte de méthode Coué au sein du parti Les Républicains pour sortir Fillon de ses affaires personnelles et permettre au vote utile et caché d’amener Fillon au deuxième tour. Le vote utile est formé par les thuriféraires du Sarkozysme et du Juppéisme qui reviendraient vers Fillon au nom de la sacro-sainte alliance de la Droite par rapport à la Gauche. Pour Les Républicains, il faut sortir Hollande et la Gauche et avoir une alternance réelle. Les Sarkozystes et Juppéistes sont les déçus du Fillonisme car Fillon a attaqué leurs leaders respectifs au cours de la primaire de la Droite et du Centre avec la célèbre phrase : « sur l’honneur et sur la probité ».

Publicité
Publicité

Fillon, s’il veut gagner, doit remettre Hollande et son bilan au coeur de la campagne et arrêter de s’attaquer à Macron, même si celui-ci le menace. Pour une fois, il faut que Fillon accepte d’écouter les membres de son entourage, car il est relativement fermé, individualiste et égocentrique.

Le vote caché, il n’y en a point car Fillon n’est pas Le Pen. Les électeurs interrogés en ligne sont anonymes et ne peuvent constituer un vote caché, voire honteux. Fillon profiterait-il d’un vote caché et « noir » à l’image du cabinet noir de François Hollande ? Tout ceci n’est pas très sérieux. Il faut que #François Fillon montre en quoi son projet économique est valable pour la France, même si Olivier Blanchard, ex-économiste français en chef au Fonds monétaire international (quand Strauss-Kahn était Directeur du FMI) et actuel professeur au MIT (Massachussetts Institute of technology), a fait tourner les deux modèles économiques de Macron et de Fillon en déclarant que celui de Macron était plus plausible et plus applicable.

François Fillon doit réarmer sa campagne, attaquer Hollande et son bilan et non Macron

François Fillon est au pied du mur. Il sait ce qu’il lui reste à faire.

Publicité

L'expérience ministérielle n'est pas forcément un atout, même si on a été Premier Ministre comme Fillon. Il n'a été que l'exécutant de Sarkozy et tout se décidait à l'#Elysée et non à Matignon. On peut reconnaître à Fillon la connaissance des rouages administratifs et des Ministères. Il faut qu’il redevienne plus humble et plus accessible, malgré ses airs de gentilhomme-farmer. Fillon a élaboré son programme pendant deux ans, mais rien ne prouve que son application reçoive l’assentiment du public. Fillon veut faire de la France la première République d’ici à dix ans, sauf qu’il nous dit qu’il ne présente qu’une fois. Doit-on le croire une fois de plus ? Est-ce un mensonge ou une réalité ? Fillon nous a habitué à dire des choses et à ne pas assumer. Les peuples de Droite, en leur âme et conscience, vont décider s’ils vont voter pour lui ou non.

Fillon doit croire en son étoile

Fillon nous avait promis l’annonce d’un gouvernement avant les élections mais il a été pris les doigts dans le pot de confiture. Il est donc obligé d’attendre en nous faisant espérer la montée en gamme et en puissance d’un François Baroin comme Premier Ministre potentiel.

Publicité

Monsieur Fillon, il faut arrêter de jouer et montrer ce soir que vous êtes capable de croire en votre étoile, malgré le poids de vos affaires, d’apporter des réponses simples et claires aux tragédies françaises que vous avez contribuées à mettre en route quand vous étiez Premier Ministre de Sarkozy de 2005 à 2012 et qui ont pour nom dettes, chômage, inégalité sociale et début de l’insécurité et du terrorisme.

François Fillon est dans une posture difficile mais intéressante car il doit montrer aux électeurs qu'il a parfaitement compris les récriminations de ceux-ci à son encontre à cause de son manque d'élégance en matière d'éthique et de morale en politique. Il faut qu'il donne des gages très sûrs aux Français qu'une fois élu, il sera à chaque instant celui qui dénoncera les manquements à l'éthique, voire renvoyer des Ministres qui n'auraient pas respecté la morale dans l'exercice de leur fonction. Fillon est-il capable de ce type de message ? #Élections