Alors que nous sommes à quelques jours d'une échéance primordiale pour notre pays, soucions nous de la santé mentale des candidats... Après tout quoi de plus normal en tant qu'électeur ? Certes nous jugeons sur un programme mais le niveau de santé du futur président ou de la future présidente n'est-il pas lui aussi un moyen de discernement et un argument de vote ?

#Emmanuel Macron se dit socialiste mais en même temps "l'honnêteté [l]'oblige à [nous] dire [qu'il] n'est pas socialiste" comme il l'a si fièrement annoncé lors de sa visite au Puy du Fou aux côtés de Phillipe de Villiers. Emmanuel Macron n'est pas socialiste mais en même temps, Ségolène Royal assiste à son meeting du 1er mai à la Vilette.

Publicité
Publicité

Emmanuel Macron a créé un parti qui n'est ni de droite, ni de gauche mais en même temps il annonce à David Pujadas que son mouvement est de droite et de gauche. Emmanuel Macron déclare à Londres qu'il n'y a pas de culture française mais en même temps cite Marcel Pagnol durant son meeting à Marseille. Emmanuel Macron veut arrêter de faire les couvertures de magazine en mettant en avant son couple mais en même temps rentre sur scène avec Brigitte, sa femme, main dans la main, comme si le couple était déjà devenu un couple présidentiel...

Monsieur Mais en même temps !

Son tic de langage est bien significatif de l'état d'esprit dans lequel se situe le candidat à la présidence de la République. Cela lui permet de dire dans la même phrase, tout et son contraire. La personne qu'il l'a le mieux définit restera surement François Asselineau qui lors du débat sur BFM a lancé un tonitruant "Vous êtes toujours d'accord avec tout le monde". Voilà bien le problème du président d'#En Marche !, il veut toujours être d'accord avec tout le monde, ce qui doit lui demander un effort intellectuel harassant.

Publicité

A aller de contradiction en contradiction, Emmanuel Macron reste dans un flou artistique total sur son programme afin d'élargir au maximum son électorat.

Le potentiel président de la République semble donc souffrir de bipolarité. A moins que ce soit de narcissisme. A refuser de faire un signe aux "insoumis" de Mélenchon en revenant sur la réforme de la loi Travail, à refuser de tendre la main aux Républicains, à rejeter le soutiens de Manuel Valls, Emmanuel Macron semble se centrer sur lui-même. Et puis, En Marche ! et Emmanuel Macron n'ont-ils pas les mêmes initiales ? En espérant qu'il se remette vite... #Élections